Des innovations pour économiser l'eau chez vous

CARREFOUR DE L'EAU Préserver la ressource en eau, un acte citoyen ? Oui, mais c’est aussi s’équiper d’outils qui permettent d’agir efficacement sur sa consommation. La preuve avec trois exemples...

N. Ro.

— 

Robinet de salle de bain (illustration)
Robinet de salle de bain (illustration) — ISOPIX/SIPA

Posez un régulateur de jet intelligent sur vos robinets

Imaginé par Eco Techniques, le dispositif DuEau, médaille d’argent au concours Lepine 2007, est un régulateur de jet hydroéconomique. Installable directement sur un évier de cuisine, il permet de régler le débit à 5  ou 10 litres d’eau/minute au lieu de 15 lorsque l’on a besoin d’eau pour se laver les mains, nettoyer des légumes ou faire la vaisselle. «Mais on ne peut pas faire de vraies économies si on ne gagne pas de temps, voilà pourquoi on peut choisir deux types de jets différents», explique Patrick Hamer, à la tête d’Eco Techniques. Une innovation simple à utiliser, plutôt maline et peu chère (15 euros).

Suivez votre consommation chaque jour avec le télérelevé

Consulter sa consommation d’eau sur le web comme on peut consulter son compte en banque, c’est possible. M2OCity, opérateur de télérelevé créé en 2011 par Veolia Eau et Orange, propose le raccordement aux compteurs d’eau grâce à une solution de télécommunication par radio. Pour ce faire, il faut disposer d’un compteur d’eau communiquant (autrement dit, équipé d’un modem). Si l’engin coûte le double du prix d’un compteur classique (il faut alors se tourner vers l’entreprise qui équipe avec votre logement), l’abonnement au télérelevé  revient à moins d’un euro par mois et par objet communiquant. «Grâce à ça, on peut véritablement être acteur de sa consommation. Et on peut aussi très vite repérer les fuites invisibles, celles dont on ne se rend compte qu’au paiement de la facture», explique-t-on chez M2OCity.

Installez un gestionnaire d’eau de pluie

Certes, il faut habiter une maison individuelle avec un petit terrain juste à côté… mais grâce à ce dispositif, on peut réaliser jusqu’à 40% d’économie d’eau. Depuis 2008, il est effectivement possible d’utiliser l’eau de pluie pour le lavage du linge et le rinçage des toilettes (sous certaines conditions et via un système conforme). L’entreprise Sotralentz Habitat propose ainsi des cuves rectangulaires de 5 à 10 m3  en polyéthylène haute densité, enterrée le moins possible et installable par la minipelle qui aura réalisé l’excavation (coût pour une cuve de 5 m3 avec la filtration : près de 3000 euros, auquel s’ajoute l’achat d’une pompe vendu 300 à 1000 euros, selon l’usage que l’on veut en faire de l’eau récupérée).

Chez Sebico, on propose également une cuve double fonction, qui permet le stockage et la régulation de l’eau de pluie et vous reliez le tout à un dispositif, installé dans la maison, qui puise prioritairement l´eau de pluie dans la cuve et bascule sur le réseau principal dès que celle-ci est vide.
Ce dispositif permet une alimentation permanente des WC, lave-linge et robinets raccordés. Le prix dépend du volume de la cuve et de l’équipement. Pour un réceptacle de 3 à 5m3, comptez de 5000 à 7000 euros. 

>> Retrouvez notre dossier spécial sur l'eau ici