La Grèce s'alarme des coupes sauvages de bois

© 2013 AFP

— 

Les autorités grecques ont saisi en 2012 quelque 13.000 tonnes de bois coupé illégalement dans des forêts en Grèce, où le chauffage au bois a fait un bond après le relèvement des taxes sur le fioul domestique, a indiqué mardi le ministère grec de l'Environnement.
Les autorités grecques ont saisi en 2012 quelque 13.000 tonnes de bois coupé illégalement dans des forêts en Grèce, où le chauffage au bois a fait un bond après le relèvement des taxes sur le fioul domestique, a indiqué mardi le ministère grec de l'Environnement. — Despoina Vafeidou afp.com

Les autorités grecques ont saisi en 2012 quelque 13.000 tonnes de bois coupé illégalement dans des forêts en Grèce, où le chauffage au bois a fait un bond après le relèvement des taxes sur le fioul domestique, a indiqué mardi le ministère grec de l'Environnement. «Durant l'année 2012, les autorités ont saisi au total 13.088 tonnes de bois coupé illégalement, 425 véhicules qui les transportaient et 426 outils utilisés dans ce but», a indiqué un communiqué ministériel. Selon le ministère, 3.105 plaintes pour des coupes sauvages du bois ont été déposées, dont la majorité dans la région de Macédoine-Thrace (nord) où le mercure descend bien en dessous de 0°C en hiver.

L'alignement depuis octobre de la taxation du fioul domestique, jusque là épargné pour raisons sociales, sur celle de l'essence, en vue de remplir les caisses vides de l'Etat, frappe de plein fouet les ménages grecs, épuisés par trois ans d'austérité. Le ministère, en coopération avec les autorités compétentes, a l'intention «de durcir le cadre institutionnel» et «d'intensifier les contrôles pour lutter contre ce phénomène», qui met en danger les forêts, déjà frappées par des incendies estivaux réguliers, indique le texte. Les autorités sont également en train d'étudier des mesures pour lutter contre la pollution atmosphérique dans les grandes villes, Athènes et Salonique (Nord), où la hausse de l'utilisation du chauffage au bois a récemment fait apparaître une brume, surtout le soir, composée de particules polluantes et dangereuses.