Enérgie éolienne: Le gouvernement lance un appel d'offres pour deux parcs éoliens en mer

© 2013 AFP

— 

D'une puissance totale de 1.000 mégawatts, les deux parcs, qui comprendront 80 à 100 éoliennes chacun sur des zones de plusieurs dizaines de kilomètres carrés dans la Manche et l'Océan Atlantique, ne devraient pas être construits et inaugurés avant 2021-2023, selon le projet du ministère.
D'une puissance totale de 1.000 mégawatts, les deux parcs, qui comprendront 80 à 100 éoliennes chacun sur des zones de plusieurs dizaines de kilomètres carrés dans la Manche et l'Océan Atlantique, ne devraient pas être construits et inaugurés avant 2021-2023, selon le projet du ministère. — Shaun Curry afp.com

Le gouvernement a lancé un appel d'offres pour deux grands parcs d'éoliens en mer, au large du Tréport (Seine-Maritime) et de Noirmoutier (Vendée), qui auront une capacité totale de 1.000 mégawatts, a annoncé mardi la ministre de l'Energie Delphine Batho. Ce nouvel appel d'offres doit permettre de «consolider le développement de la filière» en érigeant 200 éoliennes au large des côtes françaises et de «sécuriser les 10.000 emplois industriels directs attendus» par son développement, a déclaré Delphine Batho devant le Conseil économique, social et environnemental. Ces deux projets viendront compléter un premier appel d'offres concernant quatre parcs maritimes d'une puissance totale de 2.000 mégawatts attribués au printemps au tandem EDF/Alstom (3 parcs) et à Iberdrola/Areva.

Selon le calendrier prévu, les candidats pourront déposer leurs dossiers entre mars et septembre 2013, pour une décision du gouvernement attendue début 2014. La construction et la mise en service de ces deux parcs par les opérateurs retenus sont prévues à l'horizon 2021-2023.