Des assiettes vertes pour les fêtes: Un menu crudivore

ALIMENTATION Et si cette année on tentait le réveillon local, végétalien ou cru?...

Audrey Chauvet

— 

Crème exotique à la banane, parfum de badiane, une recette crudivore festive de Valérie Cupillard.
Crème exotique à la banane, parfum de badiane, une recette crudivore festive de Valérie Cupillard. — E.Cupillard / biogourmand.com

La dinde aux marrons et la bûche au chocolat, on en est écœuré d’avance. D’autant plus qu’on pense aux pauvres oies gavées pour la tranche de foie gras qui gît dans notre assiette et au bilan carbone désastreux de la corbeille de fruits exotiques venus du bout du monde. Cette année, des chefs ont choisi de nous proposer des réveillons alternatifs pour soigner notre santé, l’économie locale ou les animaux. Valérie Cupillard, auteur du blog Biogourmand, nous présente un menu crudivore festif.

>> Découvrez  les réveillons locaux et végétaliens

Le cru fait saliver

Si votre principale souci est de savoir comment vous allez digérer les festins de fin d’année, cap sur les recettes crudivores de Valérie Cupillard. Cette chef, auteur de Tout cru (éd La Plage), nous a concocté un menu de fêtes qui donne la pêche. «Lorsque les aliments ne sont pas cuits, on capte tous les minéraux et vitamines, explique-t-elle. On bénéficie aussi de la richesse enzymatique des noix ou des graines quand on les fait un peu tremper avant de les manger.» Un cadeau pour votre estomac, assure-t-elle: «Toutes ces recettes sont très digestes et pendant une période de repas riches, en réserver un entièrement basé sur le cru donnera une impression de se recharger.»

Alors soyons crus: Valérie Cupillard nous propose un grand buffet coloré composé d’une rosace de mangue et avocat aux grains de grenade, de barquette d'endives à la crème de noix élaborée à partir de noix mixées avec de la crème de soja, un millefeuille de betterave croquante à la mayonnaise de cajou, un tartare de céleri-rave et sa sauce bleue à la spiruline, une algue très riche en protéines, et un sushi de crudités et graines de tournesol au wasabi de persil. «C’est important de jouer sur les couleurs et les différences de texture», explique la chef. «En dessert, on peut faire des truffes avec des fruits secs réduits en pâte et mélangés à de la poudre d’amande et du cacao cru, ou bien une crème à la banane ou à la mangue à l’huile d’olive douce vanillée.» Pour être gourmand mais avoir la conscience tranquille, on a finalement l’embarras du choix.