L'Afrique du Sud offre des primes à ceux qui dénoncent les braconniers de rhinos

© 2012 AFP

— 

Des primes pouvant atteindre 90.000 euros seront offertes à quiconque permettra l'arrestation de braconniers de rhinocéros dans le célèbre parc Kruger, ont annoncé mercredi les autorités sud-africaines.
Des primes pouvant atteindre 90.000 euros seront offertes à quiconque permettra l'arrestation de braconniers de rhinocéros dans le célèbre parc Kruger, ont annoncé mercredi les autorités sud-africaines. — Pierre-Philippe Marcou afp.com

Des primes pouvant atteindre 90.000 euros seront offertes à quiconque permettra l'arrestation de braconniers de rhinocéros dans le célèbre parc Kruger, ont annoncé mercredi les autorités sud-africaines. «Dans le parc Kruger, le braconnage a atteint un niveau de crise, nous perdons un rhino par jour», a admis le patron de l'agence nationale des parcs, SANParks, David Mabunda, qui a confirmé que les malfaiteurs venaient généralement du Mozambique voisin. Une prime de 9.000 euros est promise pour tout renseignement permettant l'arrestation d'un braconnier, et une récompense dix fois supérieure pour qui permettra l'arrestation d'un réseau de braconniers-trafiquants.

Un plan de lutte sur cinq ans

Quelques jours après avoir annoncé la mise en service d'un avion léger équipé d'électronique militaire pour traquer les braconniers, SANParks a révélé un plan de lutte sur cinq ans, incluant l'usage de technologies de surveillance dans le parc. «Notre stratégie est de réduire le braconnage de 10 à 18 pourcents par an durant les cinq prochaines années», a annoncé David Mabunda devant la presse, conviée au parc Kruger pour l'occasion. «Nous aimerions avoir zéro animal tué, mais nous savons que c'est impossible».

Les rangers du parc Kruger repèrent en moyenne une vingtaine de tentatives d'incursions de braconniers par jour. Depuis le 1er janvier 2012, 618 rhinos (dont 383 dans le Kruger) ont été tués dans tout le pays pour leur corne, achetée à prix d'or en Asie -- essentiellement au Vietnam -- pour alimenter la pharmacopée traditionnelle. L'objectif affiché est de ramener le braconnage à son niveau d'avant 2008, lorsqu'une dizaine d'animaux étaient tués chaque année. Le parc Kruger est le plus grand parc d'Afrique du Sud (près de deux millions d'hectares) et l'une des principales attractions touristiques du pays, avec plus d'un demi-million de visiteurs par an.