Un poisson nommé Obama

ANIMAUX Une nouvelle espèce a été nommée en l'honneur du président américain...

Audrey Chauvet

— 

Capture d'écran du site du Tennessee Aquarium conservation institute, montrant le poisson Etheostoma obama.
Capture d'écran du site du Tennessee Aquarium conservation institute, montrant le poisson Etheostoma obama. — http://tnaci.blogspot.com.au

Il est fin, rapide et multicolore. Etheostoma obama est un petit poisson d’Amérique du Nord, une nouvelle espèce dans la famille des perches découverte par deux scientifiques de Georgie et du Missouri. Originaire du Tennessee, le petit poisson a été baptisé en l’honneur du président américain pour son engagement environnemental.

«Nous avons choisi le Président Obama pour son leadership en matière d’environnement, expliquent les scientifiques, en particulier dans le domaine des énergies propres et de la protection de l’environnement, et aussi parce qu’il est un de nos premiers leaders à avoir une vision globale de la conservation et de la protection de l’environnement.»

Etheostoma gore, teddyroosevelt et jimmycarter

Les deux chercheurs ont découvert au total cinq nouvelles espèces dans cette famille de poissons, qu’ils étudiaient afin de percer le mystère des variations de couleurs entre chaque individu. «Nous avons collecté des mâles, les avons photographiés et pris des notes détaillées sur leurs couleurs», expliquent-ils. «Nous avons constaté que les populations du Tennessee, du Kentucky et des Monts Ozarks avaient des couleurs très différentes de celles des côtes et du bassin du Mississippi.» Les poissons varient ainsi du vert de jade à rayures jaunes au bleu strié de rouge et parfois de mauve.

Le Président Obama n’a pas été le seul à être honoré: une autre espèce a été nommée Etheostoma gore, d’après l’ex-vice président Al Gore, auteur du film Une vérité qui dérange sur le changement climatique. Quant à Etheostoma jimmycarter, Etheostoma teddyroosevelt, Etheostoma clinton, ils doivent leur nom aux anciens présidents américains, dont les chercheurs ont voulu saluer l’engagement dans la protection de la nature, même s’il saute moins aux yeux que les couleurs acidulées des petits poissons.