Le Bhoutan, bientôt 100% bio

ENVIRONNEMENT Le petit pays asiatique ne veut plus utiliser de produits chimiques pour son agriculture...

Audrey Chauvet

— 

Une femme plante du riz au Bhoutan.
Une femme plante du riz au Bhoutan. — SIPA

Le pays du «Bonheur national brut» sera bientôt 100% bio. Le pays, précurseur dans la protection de l’environnement et la recherche d’une voie «durable» pour son développement, a déclaré vouloir supprimer progressivement tous les produits chimiques agricoles en dix ans. «Le Bhoutan a décidé de s'engager dans une économie verte à la lumière de l'extraordinaire pression que nous exerçons sur la planète», a expliqué le ministre de l'Agriculture, Pema Gyamtsho. «Nous avons identifié des récoltes qui peuvent devenir bio immédiatement et d'autres qui verront un retrait progressif de l'utilisation des produits chimiques, comme le riz.»

Le passage au bio s’explique aussi par les convictions religieuses: «Si l'on pratique l'agriculture intensive, cela implique l'utilisation de nombreuses substances chimiques, ce qui ne correspond pas à notre croyance bouddhiste qui nous demande de vivre en harmonie avec la nature», a déclaré le ministre de l’Agriculture.

Champignons rares, légumes et riz rouge bio

Cette décision ne devrait pas être difficile à mettre en application, les quelque 700.000 habitants du Bhoutan vivant le plus souvent de leurs petites plantations, qui ne représentent que 3% de la surface du pays. Le plus souvent, ils n’utilisent que du compost ou des feuilles pourries comme engrais. «Seuls les paysans vivant dans des endroits accessibles par route ont la possibilité de recourir à des produits chimiques», précise le ministre.

Les produits bio du Bhoutan pourraient ainsi devenir des mets de luxe: champignons rares exportés au Japon, légumes destinés aux hôtels thaïlandais ou encore riz rouge vendu aux Etats-Unis pourraient voir leur prix augmenter.