La thalasso, une vague de bienfaits

SANTE L'air marin est bon pour nos poumons, on le sait. L'eau de mer possède aussi un grand nombre de vertus, surtout quand elle est chauffée. Vous avez envie de booster votre capital santé? Et si vous alliez faire un séjour en thalasso pour profiter de son action bénéfique...

Delphine Rabasté

— 

Nombre de Français courent après le temps en voulant tout mener de front - enfants, travail, famille, sorties -, au point de sacrifier leur sommeil et leur alimentation, voire de négliger ce qu'ils ont de plus cher.
Nombre de Français courent après le temps en voulant tout mener de front - enfants, travail, famille, sorties -, au point de sacrifier leur sommeil et leur alimentation, voire de négliger ce qu'ils ont de plus cher. — Indranil Mukherjee afp.com

ELLE GARDE NOTRE CORPS EN BONNE SANTÉ

Potassium, calcium, magnésium, brome… tous les sels minéraux présents dans l’eau de mer nous sont indispensables. Ils ont un effet catalyseur permettant l’assimilation des vitamines. Par exemple, le potassium nourrit la fibre musculaire et le calcium enrichit les os. Il en va de même pour la soixantaine d’oligoéléments (zinc, fer, fluor, iode…) qu’elle recèle, indispensables à la vie.

ELLE COMBAT LES MAUX

Lors des soins, l’eau chauffée (entre 31 et 35°C) provoque la dilatation des pores de la peau, et ses composants agissent directement sur l’organisme. Ils soignent, entre autres, l’arthrose, les douleurs et les rhumatismes. Les cures de thalassothérapie réduisent également le stress, contribuent au sevrage tabagique ou atténuent les troubles du sommeil. Sans oublier la portance de l’eau de mer qui soulage les articulations et régule la circulation sanguine.

ELLE LUTTE CONTRE LES BACTÉRIES

Quand l’eau de mer est chauffée à une certaine température, le phytoplancton (plancton végétal) qu’elle contient libère des substances antivirales et antibactériennes.

ELLE RECHARGE NOS BATTERIES

Présents dans l’eau de mer, les ions négatifs agissent comme de véritables chargeurs pour notre corps lorsqu’il est épuisé ou carencé. C’est prouvé: un manque en ions négatifs entraîne une plus faible résistance à la maladie.

Le saviez-vous?

• Pour repérer un authentique centre de thalasso, c’est facile: l’établissement doit se situer à un maximum de 1.000 m des plus hautes eaux.

• Louis-Eugène Bagot, médecin de marine, a été le premier à créer un centre de thalassothérapie. Il s’installe, en 1899, à Roscoff, en Bretagne. En 1904, c’est le biologiste René Quinton qui établit le lien scientifique entre eau de mer et plasma sanguin.

• La thalasso n’est pas une cure de tout repos! Votre corps devra puiser dans ses réserves pour éliminer les toxines. Au bout de trois jours, vous vous sentirez probablement fatigué. Pas de panique: une fois cette étape passée, vous retrouverez tonicité et vitalité pendant six mois à un an!

Exemples de soins: bain ou douche?

Plongé dans une baignoire remplie d’eau de mer, vous profitez des jets du bain hydromassant. Certains appareils sont équipés de chromothérapie (alternance de couleurs) qui accentue l’effet de détente. Une bonne manière de décontracter les muscles, les articulations et de stimuler la circulation.

La douche sous-marine, elle, est conduite par un hydrothérapeute qui masse l’ensemble de votre corps en insistant sur les zones à traiter. L’eau de mer de la baignoire est chauffée à 36°C. Ce soin permet de dénouer certaines raideurs musculaires, de rétablir une bonne circulation sanguine et de combattre la cellulite.

Quelques adresses

La thalasso est à la mode, et des centaines d’instituts se sont ouverts. À chacun son style: vieillots et authentiques, modernes et prétentieux, avec des spécialités médicales ou installés dans des endroits magnifiques. Ils sont aussi de plus en plus nombreux à proposer des produits bio et à mieux gérer leur impact environnemental.

L’institut Île d’Oléron Thalassa Sea & Spa

En Oléron, à Saint-Trojan-les-Bains, l’institut Thalassa vous accueille le long de la plage de Gatseau. Entourés par 2.000 ha de forêt domaniale, ce centre et son hôtel quatre étoiles sont attentifs à la protection de la planète. Outre l’instauration du tri des déchets et des économies d’énergie, le site contrôle continuellement les eaux de mer pompées et rejetées, utilise des matières biodégradables, comme les films des enveloppements d’algues, et consomme des produits de soins spécifiques pour protéger les algues rouges fossiles. Ces démarches ont été validées par l’obtention de la norme ISO 14001 (relative à la protection de l’environnement).

Plus d’infos sur www.thalassa.com/fr

Le Castel Clara à Belle-Île-en-Mer

Premier hôtel-thalasso de France à recevoir le label écologique, le Castel Clara est une source de bien-être. Achat de produits frais, tri des déchets, gestion contrôlée du linge, remplacement des produits chimiques toxiques, sources d’énergies renouvelables… tout est suivi à la lettre. Respectant des critères rigoureux pour réduire son impact environnemental, ce lieu est un havre de paix pour les éco-consommateurs. Le centre de thalasso, directement relié à l’établissement hôtelier, propose pas moins de trente massages: massage ayurvédique, réflexologie plantaire, massage balinais… Pour vous relaxer, une cure de trois à six jours ou un après-midi à la carte, avec des soins naturels. Un authentique voyage sensoriel!

Plus d’infos sur www.castel-clara.com

Le taïchi, la lenteur pour tous