Découverte: Un escargot japonais capable de s'automutiler

A.C.

— 

Pour échapper aux prédateurs, cet escargot est prêt à se couper l’arrière train. Découvert  dans le sud du Japon, cet escargot capable de s’automutiler est une rareté, cette capacité étant plutôt propre aux lézards, crabes ou vers de terre.

L’étude de l’animal, réalisée par une équipe de chercheurs japonais, a permis de découvrir le comportement de ces «isshikimaimai» (Satsuma caliginosa caliginosa) face à des serpents mangeurs d’escargots: «On a observé que les isshikimaimai échappaient souvent à leur prédateur en détachant la partie arrière de leur corps», et peuvent ainsi rentrer à l'intérieur de leur coquille le temps que la partie amputée repousse «au bout de quelques semaines», écrivent les scientifiques. On ignore encore comment l’escargot fait pour se couper la «queue».