Gourmet n’a pas la pression

© 20 minutes

— 

Olivier Gourmet est de retour à Cannes. « Je n’ai pas changé depuis mon Prix d’interprétation, l’an dernier, pour Le Fils, des frères Dardenne. Je reçois juste deux fois plus de scénarios qu’avant. » Du coup, l’acteur belge est venu pour deux films, hors compétition : Les Mains vides, de Marc Recha, et Le Temps des loups, de Michael Haneke. Son regret ? Ne toujours pas trouver de bière pression correcte sur la Croisette. C. V.