La blague de De Niro qui embarrasse Obama

A.L avec AFP

— 

La blague n’est pas passée. Lundi soir, lors d’une soirée électorale à laquelle il participait en présence de Michelle Obama, Robert de Niro a énuméré les noms d'épouses de candidats à l'investiture républicaine en vue de la présidentielle du 6 novembre, avant de plaisanter... sur leur couleur. «Callista Gingrich. Karen Santorum. Ann Romney. Vous pensez vraiment que notre pays est prêt pour une Première dame blanche?»

La blague a plu au public, moins aux Républicains... «Ce que De Niro a dit hier soir était impardonnable, et le Président devrait présenter des excuses en son nom», a affirmé Newt Gingrich, ancien président de la Chambre et époux de Callista. Cette plaisanterie étant, selon lui, de nature à «diviser le pays».

Sollicitée par l’AFP, l’équipe de campagne de Barack Obama s'est désolidarisée de l'acteur.