Le couturier John Galliano condamné pour injures antisémites

JUSTICE Le couturier écope de 6.000 euros d'amende avec sursis pour injures antisémites...

C.P.

— 

John Galliano quittant le Tribunal à Paris, pour les audiences du 22 juin 2011, dans son procès pour injures raciales
John Galliano quittant le Tribunal à Paris, pour les audiences du 22 juin 2011, dans son procès pour injures raciales — Ap Photo/ Thibault Camus

La décision est tombée: l'ex-couturier vedette de la Maison Dior a été condamné. John Galliano écope ce jeudi de 6.000 euros d'amende avec sursis pour injures antisémites.

L'affaire, survenue le 24 février dans un bar du quartier du Marais, à Paris, a causé sa chute après 15 ans au sommet, dans l'univers de la mode. Dior l'a licencié ainsi que la maison qui portait son propre nom.

Une peine inférieure aux réquisitions du parquet
                                   
Le Britannique encourait en théorie une peine pouvant aller jusqu'à six mois d'emprisonnement et 22.500 euros d'amende, mais la jurisprudence prévoit plutôt des amendes simples. Le parquet avait ainsi demandé au moins 10.000 euros d'amende à l'audience, le 22 juin. Au procès, John Galliano avait dit ne se souvenir de rien et nié être raciste ou antisémite, imputant sa conduite à ses addictions à l'alcool et aux médicaments. Il a suivi depuis les faits deux cures de désintoxication.