Une fondation va être créée au nom d'Amy Winehouse

PEOPLE Elle sera dédiée à la lutte contre les addictions...

C.P.

— 

Mitch Winehouse, père de la chanteuse, arrivant au service lors de l'enterrement de sa fille à Londres, le 26 juillet 2011
Mitch Winehouse, père de la chanteuse, arrivant au service lors de l'enterrement de sa fille à Londres, le 26 juillet 2011 — BEN GURR/THE TIMES/SIPA

Amy Winehouse, décédée samedi, et dont l’autopsie n’a pas encore révélé les causes de sa mort, était polytoxicomane. En sa mémoire, son père a annoncé mercredi qu'il voulait créer une fondation pour aider les personnes droguées ou alcooliques à combattre leur addiction.

Amy Winehouse était en effet en proie à l’alcoolisme et à la prise de plusieurs drogues. Elle avait fait plusieurs cures de désintoxication sans succès. Elle venait d’ailleurs de sortir de cure lorsqu’elle est décédée.

Mais selon Mitch Winehouse, la situation est pire encore quand un toxicomane n’a pas les moyens de s’offrir une clinique privée. «Il y a alors une liste d’attente de deux ans pour se faire aider», a-t-il  déclaré lors de l’enterrement de sa fille.

Remonter la pente

Selon lui, la chanteuse était parvenue à vaincre son problème de drogue – restait celui de l’alcool, contre lequel elle se battait. Et dans ses derniers jours «elle était plus heureuse qu’elle ne l’avait été depuis des années».

«Elle venait d’achever trois semaines d’abstinence», a ajouté le père. Elle avait dit, selon lui: «Papa j’en ai assez, je ne supporte plus ton regard et celui de toute la famille».

Selon l’association «Charity DrugScope», l’initiative de la famille Winehouse est bienvenue. «Beaucoup dans le secteur de lutte contre la drogue se réjouiront de l’ambition de Mitch Winehouse d’aider les jeunes gens en proie à des problèmes de drogue», rapporte la BBC.