Monaco: Le palais princier et l'avocat du prince Albert II démentent les rumeurs sur Charlène

PEOPLE Selon l'Express.fr, la future princesse aurait tenté de s'enfuir en montant dans un avion en direction de l’Afrique du sud...

C. F.
— 
 Albert de Monaco et Charlène de Wittsock, qui se marient en juillet prochain, apprécient le tournoi de tennis de Monte Carlo qui oppose Rafael Nadal à David Ferrer, le 17 avril 2011. 
 Albert de Monaco et Charlène de Wittsock, qui se marient en juillet prochain, apprécient le tournoi de tennis de Monte Carlo qui oppose Rafael Nadal à David Ferrer, le 17 avril 2011.  — E. GAILLARD/ REUTERS

A quelques jours du mariage princier de Monaco, les futurs époux font parler d’eux. Mais pas forcément de la façon dont ils le souhaiteraient. Ainsi, selon l’Express.fr, l'ex-championne de natation Charlène Wittstock aurait tenté de s’enfuir en montant dans un avion en direction de l’Afrique du sud, la semaine dernière.

La fiancée du prince aurait eu des inquiétudes concernant la vie privée de l'homme qu'elle doit épouser, écrit l'hebdomadaire sur son site Internet. 

«Tout va bien»

Une information aussitôt démentie par l’avocat du prince Albert II. «C'est du délire, tout est faux. C'est comme le sida d'Isabelle Adjani. (...) Cela fait trois semaines que la rumeur tourne. On nous annonce régulièrement la parution d’enquêtes sulfureuses dans plusieurs magazines allemands mais il n’y a rien. J’étais avec le prince et Charlène Wittstock à Paris il y a trois jours et je peux vous promettre que tout va bien», affirme Thierry Lacoste au Figaro, annonçant qu’il «lance une procédure en référé contre l’Express». 

Le palais princier dément également «formellement les allégations mensongères parues ce matin sur le site Express.fr», a indiqué la principauté dans un communiqué. «Ces rumeurs n'ont pour but que de nuire gravement à l'image du souverain, par conséquence à celle de Mlle Wittstock, et portent un préjudice grave à cet événement heureux», a-t-elle ajouté.

Au moins 21 pays et 38 familles royales ou princières seront représentés au mariage, vendredi et samedi. L’événement est très attendu par les Monégasques, qui vont accueillir, près de 30 ans après la mort de Grace Kelly, une nouvelle princesse souveraine.