Lady Gaga: Comment vit-elle les critiques?

PEOPLE La chanteuse régulièrement critiquée pour ses provocations s'est expliquée sur la façon dont elle le ressent...

C.P.

— 

Lady Gaga lors de sa prestation dans American Idol, à Los Angeles, le 25 mai 2011
Lady Gaga lors de sa prestation dans American Idol, à Los Angeles, le 25 mai 2011 — Chris Pizzello/AP/SIPA

Les dernières vives critiques visant Lady Gaga sont celles qui ont suivi sa performance dans l’émission American Idol: trop «sexuelle» pour le public de l’émission, une tenue trop «provocante» pour passer à la télévision.  La star est régulièrement la cible de critiques, pour ses tenues, ses chansons, ses textes…  Elle a donc décidé de s’exprimer sur ce qu’elle ressentait. 

Dans une interview accordée à CNN, elle explique que selon elle, sa prestation dans American Idol n’était «pas particulièrement sexuelle». Mais si «les gens ont des choses à dire sur mes spectacles, c’est génial, tant mieux! Continuez de parler!» s’est-elle exclamée. 

Bullies et critiques: même combat

La chanteuse fait en sorte de ne pas prêter attention à ceux qui critiquent son travail gratuitement: «Je ne fais attention qu’aux critiques de mes paires, de ceux que je respecte et avec lesquels je travaille. C’est une chose de prêter de l’importance aux critiques constructives, c’en est une autre de s’intéresser en permanence ce que les gens pensent de vous, pour être rassurée» a-t-elle ainsi expliqué.

La chanteuse compare néanmoins les critiques aux «bullies», mot qui désigne en anglais les tyrans dans les lycées qui victimisent certains élèves et leur font vivre un enfer. Et dans un documentaire réalisé pour HBO, les spectateurs avaient pu apercevoir la chanteuse en larmes, tranchant avec son image forte habituelle et décrétant «je me sens parfois comme un loser du lycée».

Les critiques l’atteignent donc parfois, mais elle trouve surtout difficile d’être «à la hauteur de tout ‘le bonheur qu’|elle] reçoit’. «C’est bouleversant toute la gentillesse et tout l’amour qu’on me donne» affirme-t-elle.