Mariage de William et Kate: de la robe au baiser, revivez les moments clé en vidéo

PEOPLE 20Minutes vous fait revivre les meilleurs moments de ce mariage princier qui a mis l'Angleterre en émois. Vidéorama...

C.P.

— 

C'est Michael, ancien employé de la British Airways, qui a emmené la future mariée à l'autel.
C'est Michael, ancien employé de la British Airways, qui a emmené la future mariée à l'autel. — AFP

Cette journée a commencé tôt, très tôt, badauds, journalistes, politiques, et royauté sur le qui-vive. Mais pour le public, c’est un peu après 11heures, lorsque William est arrivé à l’abbaye de Westminster, mal coiffé, calvitie apparente, mais élégant dans son uniforme de colonel des irish gards, que la tension a commencé à monter. Il était accompagné de son cadet Harry, tout aussi élégant, tous deux transportés dans une Bentley superbe, pour se diriger jusqu’aux portes de l’Eglise. Et attendre, avec impatience, la future mariée.

La deuxième arrivée cruciale fut celle de la Reine  Elizabeth II, très digne et très sobre dans sa robe jaune, solaire, et son petit chapeau assorti. Très élégante, très anglaise, comme toujours. Accompagnée du Prince Charles paré de toutes ses décorations, et de son épouse Camilla Parker Bowles, Duchesse de Cornwall, elle est entrée dans l’abbaye à son tour. Camilla vêtue d’une longue veste bleu pâle en haut et rose poudrée en dessous. Pas convaincant. Mais visiblement des couleurs très pâles qu’elle affectionne.

 

L’arrivée la plus attendue fut la dernière, celle de Kate Middleton. A quoi ressemblerait sa robe? Serait-elle angoissée ou rayonnante? Ce sont les questions dont bruissait l’Angleterre, ramassée dans Londres ou devant ses écrans de télé. La jeune femme portait donc une robe Alexandre McQueen dessinée par la créatrice Sarah Burton. Dentelle, voile, courte traîne tenue par sa sœur (dont la robe a mis tout le monde en émoi) elle s’est montrée radieuse, rejoignant près de l’hôtel son prince, qui lui a murmuré qu’elle était superbe.

 

Une fois devant l’autel, aucune surprise. Les book-makers qui s’étaient amusés à parier que Kate pourrait dire non, que quelqu’un pourrait s’opposer au mariage, ont dû être déçus. Tous les deux ont prononcé leurs vœux sans vague. Respiration retenue au moment où William a passé la bague au doigt de sa dulcinée: blocage au niveau de la phalange.  Et puis ça passe, tout va bien. Ils sont mariés. Après avoir attendu des années, avoir accepté que William «prenne ses distances» pendant un temps, Catherine Middleton épouse le prince William, et devient par la même occasion duchesse de Cambridge, comme dans un rêve de petite fille. 

 

Et puis le baiser. De l’abbaye de Westminster jusqu’au balcon de Buckingham Palace, il aura fallu attendre plus d’une heure. Pour le plus grand bonheur de la foule massée le long des avenues londoniennes, qui ont vu passer un cortège royal de cinq carrosses. Le landau de Kate et William étant tiré par quatre chevaux blancs, comme dans Cendrillon. Et enfin, l’autre moment tant attendu (après la robe), l’apparition du jeune couple au balcon de Buckingham. De là-haut, surplombant des milliers de badauds venus assister au spectacle, Kate et William ont salué la foule, les joues rouges, l’air fatigué. Un premier baiser presque volé, minuscule, décevant. Puis un deuxième pour essayer de rattraper le coup. Dans tous les cas un baiser très discret. 

Les deux tourtereaux, accompagnés des demoiselles d’honneur, ont ensuite rejoint l’intérieur du palais de Buckingham pour participer au déjeuner offert par la reine Elizabeth à ses quelque  600 convives. Ensuite dans la soirée il doit y avoir le dîner offert par le prince Charles. Et c’est seulement après que les jeunes mariés pourront souffler et se retrouver, enfin, en tête-à-tête. Pendant ce temps, Londres continuera de battre la fête, les cérémonies et bals populaires devant durer tout le week-end en Angleterre.

>> Revivez la cérémonie sur 20Minutes par ici…