Mariage de William et Kate: «Ce sont des modèles pour notre jeunesse»

REPORTAGE Depuis quelques jours, des dizaines de personnes campent devant l’abbaye londonienne de Westminster pour assister en bonne position au mariage princier...

Sandrine Cochard

— 

Badauds attendant le mariage royal dans des tentes, devant l'abbaye de Westminster, le 28 avril 2011, à Londres
Badauds attendant le mariage royal dans des tentes, devant l'abbaye de Westminster, le 28 avril 2011, à Londres — Elodie Drouard / 20Minutes

Organisation, patience et endurance au froid. Voilà les trois qualités requises pour les dizaines de fans de la couronne qui campent depuis le début de la semaine devant l’abbaye de Westminster. On les repère de loin, avec leurs tentes et leurs accessoires à l’effigie du prince William et Kate Middleton.

Evénement mondial

Ils se sont octroyé un petit bout de trottoir pour ne rien rater du spectacle des noces. «Je me suis installée mercredi après-midi. Je voulais être sûre de participer à ce moment historique», explique Susan qui nous accueille d’un jovial «bienvenue chez moi» en indiquant sa tente Queshua.

A l’intérieur, la jeune femme originaire du nord du pays a organisé son espace autour d’un duvet, d’un jeu de cartes, de quelques livres et de la nourriture que des amis viennent régulièrement lui apporter. «Ce matin, j’ai eu du jus d’orange, du thé et des muffins. C’est presque mieux qu’à la maison!» éclate-t-elle de rire. Cette bonne humeur et cette conviction d’assister à un moment-clé de l’Histoire se ressentent tout au long de la rue qui borde l’abbaye de Westminster. «Je veux toucher l’Histoire du bout des doigts», renchérit sa complice Meredith, installée juste à côté d’elle.

>> Quel est le bilan carbone du mariage? C'est à lire ici...

Un peu plus loin, Faith Smith ne se lasse pas de présenter aux passants ses collages et autres montages photos à la gloire de William et Kate. Elle a coiffé sa tente de drapeaux britanniques et du couple princier. «Ce sera mon troisième mariage royal, lance fièrement la joyeuse sexagénaire qui arbore un pull aux rayures de l’Union Jack et a écourté ses vacances en Espagne pour assister au “big event”. J’étais déjà là pour le mariage de Lady Di et du prince Charles et assister au mariage de leur fils est une sorte de happy end. William et Kate sont des modèles pour notre jeunesse et notre pays, leur mariage est très attendu et nous offre beaucoup de joie. Ça nous fait oublier un peu la crise.»

Champagne, muffins et sandwiches

Et l’Histoire vaut bien quelques sacrifices. «Il a fait vraiment très froid la nuit dernière et j’ai dû demander à mon mari de venir m’apporter une couverture, reconnaît Faith. Mais ça en vaut la peine!» «On ne dort pas très bien avec les allées et venues des bus et des voitures, mais avec ma mère on se tient chaud car on partage le même matelas», affirme Jenna. Prévoyante, la jeune femme de 22 ans a pensé à apporter une bouteille de champagne pour trinquer dignement.

Côté organisation, ces fans enragés sont rôdés. Déjà armés de leur duvet rembourré et de leur ombrelle, ils reçoivent boissons et nourriture de leurs proches. Ils peuvent même compter sur quelques passants amusés. «Le seul vrai problème, ce sont les toilettes, souffle Katy Shepard. Avec mes voisins, on s’entraide: quand l’un à un petit besoin, l’autre surveille ses affaires.» «Il faut s’accrocher, il ne nous reste plus que quelques heures à patienter», philosophe Jenna. Une longue attente récompensée par quelques surprises: Kate Middleton a ainsi fait une rapide apparition à Westminster, pour une nouvelle répétition. Celle qui est déjà la princesse des cœurs n’a pas oublié de saluer la foule depuis sa voiture encadrée par plusieurs motards, rendant certains admirateurs –dont Jenna- fous de joie. «Je l’ai vue, je l’ai vue!», a-t-elle hurlé. L’hystérie ne fait que commencer.

>> Vendredi, suivez le mariage en direct sur 20minutes.fr