Lindsay Lohan, condamnée à quatre mois de prison, libérée sous caution

J. R.

— 

Linday Lohan peut remercier son garant. Il vient de lui éviter près de quatre mois de prison. La jeune femme de 24 ans était en effet jugée, vendredi, pour violation de sa liberté conditionnelle. La justice l’a condamnée à 120 jours d’emprisonnement, qu’elle a réussi in extremis à éviter moyennant le versement de 75.000 dollars.

L’actrice était poursuivie pour le vol d’un collier de 2.500 dollars dans une bijouterie. Le procès s’annonçait positif: l’affaire a été requalifiée en début de procès en délit mineur. Mais la chanteuse était en liberté conditionnelle au moment des faits. Elle faisait déjà l’objet d’une condamnation pour conduite en état d’ivresse datant de 2007.

Tout est bien qui finit bien. L’artiste n’a au final passé que 5 heures en prison. Elle devra toutefois effectuer 480 heures de travaux d’intérêt général.