John Galliano viré de la marque qui porte son nom

MODE La marque John Galliano est détenue à 91% par Dior...

© 2011 AFP

— 

Sous son influence, la marque Dior devient le symbole du bling-bling.

Automne hiver 2002/03 haute couture.
Sous son influence, la marque Dior devient le symbole du bling-bling. Automne hiver 2002/03 haute couture. — REUTERS

Le créateur John Galliano, remercié par Dior après avoir tenu des propos antisémites, vient d'être renvoyé de l'entreprise qui portait son nom, selon le quotidien américain spécialisé Women's Wear Daily. L'information datée de Paris ne précise pas sa source mais le journal souligne que John Galliano, 50 ans, a été «formellement renvoyé» de l'entreprise John Galliano, détenue à 91% par Dior.

Le journal indique en outre qu'une cession de l'entreprise n'était pas une priorité immédiate pour ses propriétaires, malgré des intérêts manifestés par des investisseurs de Chine, d'Italie ou du Proche Orient.

Le 1er mars, la maison Dior a décidé de se séparer de John Galliano, en raison du caractère "particulièrement odieux" du comportement et des propos tenus par son directeur artistique dans une vidéo qui circule sur internet. Après les accusations de propos antisémites qui avaient déjà valu au couturier britannique d'être suspendu par la maison de couture, une vidéo accablante, diffusée par le tabloïd anglais The Sun, l'a montré, visiblement éméché, déclarer «J'adore Hitler».