Madonna poursuivie au Malawi

S. C.

— 

Huit ex-employés de l’œuvre de bienfaisance fondée par Madonna au Malawi poursuivent la star pour licenciement abusif, après avoir été congédiés de son école pour filles. Ils accusent Madonna «de les avoir licenciés à cause d'un changement dans la stratégie qui ne leur a pas été correctement expliqué» et «réclament leurs indemnités de licenciement», selon un fonctionnaire cité par l’AFP.

Madonna a annoncé en janvier qu'elle comptait revoir l'orientation de Raising Malawi, qui devait à l'origine être une école offrant 500 bourses à des filles issues de milieux pauvres. La chanteuse préfèrerait élargir l’action de l’école «à des milliers, et pas à des centaines de filles» en construisant plusieurs écoles dans le pays.