Lindsay Lohan refuse de plaider coupable et préfère tenter sa chance devant le juge

P.B.

— 

Lindsay Lohan au tribunal de Los Angeles, le 23 février 2011, pour une affaire dans laquelle elle est accusée de vol.
Lindsay Lohan au tribunal de Los Angeles, le 23 février 2011, pour une affaire dans laquelle elle est accusée de vol. — AP Photo/Paul Buck

All-in. LiLo tente un coup de poker. Selon TMZ, elle a choisi de refuser de plaider coupable et d'accepter la proposition du ministère public, qui comprenait une courte peine de prison. Accusée d'avoir volé un collier dans une boutique, elle clame son innocence et plaidera sa cause devant un juge.

Elle prend un gros risque. Elle risque deux peines de prison: une courte (jail, en VO), si le juge estime qu'elle a violé sa probation –suite à ses frasques au volant– et une longue (prison, en anglais), si elle est reconnue coupable de vol.

Il ne s'agit pas de shoplifting traditionnel. LiLo est une habituée de la boutique. Pour sa défense, elle dispose d'une vidéo la montrant en train d'essayer le collier. Selon elle, elle l'a seulement «emprunté» –une pratique commune à Hollywood pour les stars.