Charlie Sheen perd les pédales

PEOPLE La star, qui se déclare guérie, accumule les sorties aberrantes. Florilège...

C.P.

— 

L'acteur américain Charlie Sheen devant son hôtel à New York, le 25 octobre 2010.
L'acteur américain Charlie Sheen devant son hôtel à New York, le 25 octobre 2010. — JACKSON LEE/STARMAX/SIPA

Depuis son passage éclair en cure de désintoxication en février, après avoir été hospitalisé pour une nuit trop neigeuse, Charlie Sheen se dit guéri. Pas grâce à la cure en question, non, pas besoin. Mais grâce à «sa force mentale». Pourtant il accumule les déclarations qui font se demander où est bien passé Charlie. Et incitent à répondre: bien loin du monde réel.

Virulent

Pendant que Charlie Sheen accumulait les sessions de rehab', la série Two and a Half men créée par Chuck Lorre pour CBS était à l’arrêt. Et Charlie a dû se dire que du coup, Chuck s’ennuyait. Il a eu une petite pensée pour lui dans les médias: «C’est un stupide, stupide petit homme, et un minable auquel je ne voudrais jamais ressembler. Et là, je suis poli», a-t-il expliqué.

Combattif

Bizarrement, cette saillie a provoqué l’arrêt de la série. Mais Sheen ne se sentait pas plus calme pour autant. Du coup, il a envoyé une lettre ouverte publiée sur le site TMZ. «J’ai gracieusement ignoré cet idiot pendant 177 épisodes… Je réplique une fois, et cet asticot infesté ne peut supporter mon pouvoir, ni la vérité… Je l’ai manifestement vaincu avec mes mots — imaginez ce que j’aurais fait avec mes poings en feu».

Bipolaire?

Lors d’une émission télévisée, une journaliste lui explique alors gentiment que les gens pensent qu’il pète un plomb – Charlie répond: «ca ne me regarde pas, ils ont le droit d’interpréter ce qu’ils veulent. Certains disent que vous êtes bipolaire. –Bipolaire? Qu’est-ce que ça veut dire? - Vous savez, que vous êtes dans les extrêmes. - Je suis «bi-gagnant. Je gagne de tous les côtés.»

Modeste

Dans cette même émission - il était en grande forme - il a expliqué avoir pris plus de drogues dans sa vie «que quiconque ne pourrait le supporter» et qu’il ferait passer Sinatra, Jagger et Richards pour «des enfants inoffensifs». A la question «comment avez-vous survécu ?», l’acteur répond : «Parce que je suis moi. Je suis différent. J’ai un cerveau différent. J’ai un coeur different. J’ai du sang de tigre».

Réaliste

Et puis avec tout ça, il pense que CBS, la chaîne qui a donc décidé d’arrêter la série – mais pour laquelle il doit encore tourner au moins un épisode – devrait lui présenter ses excuses. En lui «léchant les pieds». «Ils essaient de détruire ma famille. J’en prend grand ombrage (…)Ils essaient de me dépouiller et de me laisser sans le sou pour nourrir ma famille». Du coup, il demande une augmentation. Parce qu’avec tout ça, être payé seulement 1,8 millions de dollars par épisode, c’est un peu léger, non?