John Galliano, accusé d'avoir proféré des insultes antisémites, est suspendu de chez Dior

S. C.

— 

Rex Features/REX/SIPA

UPDATE John Galliano est suspendu de ses fonctions en attendant la fin de l'enquête, a annoncé Dior ce vendredi. La Licra a salué  une «décision emprunte d’éthique et de fermeté. Le message de tolérance zéro face au racisme et à l’antisémitisme adressé par le PDG de Dior Sidney Toledano est important tant au sein du groupe LVMH qu’à l’attention de l’opinion publique.»

Le couturier John Galliano a été interpellé, jeudi soir à Paris, pour «violences légères» et «insultes à caractère antisémite», affirme l’AFP, confirmant une information de France Info. Une accusation que «dément formellement» le couturier, a déclaré vendredi à l'AFP son avocat Me Stéphane Zerbib.

L’interpellation s’est déroulée dans le 3e arrondissement de Paris, affirme France Info qui précise que John Galliano a ensuite été laissé libre sur instruction du parquet. Contacté par 20minutes.fr, le commissariat du 3e arrondissement a refusé de confirmer ou de commenter l'information.

Le couturier s'en est pris à un couple à la terrasse d'un café, rue de la Perle, précise France Info. «Pour l'instant on ne connaît pas les raisons qui l'ont poussé à s'en prendre à ce couple», a précisé une source policière à l’AFP. Il a été conduit en garde à vue au commissariat du 8e arrondissement où un test a révélé une alcoolémie positive avec un taux de 1,1mg d'alcool par litre d'air exprimé. Il a ensuite été conduit  dans un hôpital, pour s'assurer que son état de santé ne présentait rien d'inquiétant, et enfin raccompagné chez lui.