Vanessa Paradis annule son concert en Israël

MUSIQUE Elle devait se produire en février à Tel-Aviv...

S. C.

— 

Thibault Camus/AP/SIPA

Cela devait être son tout premier concert en Israël. Las, Vanessa Paradis a décidé d’annuler le concert qu’elle devait donner en février prochain à Tel-Aviv, annonce l’AFP. Un faux-bond que l’organisateur du concert, David Stern, a du mal à digérer.

Impératifs professionnels

«Charles Bensmaine, gérant d’Auguri Productions, et David Stern, président de Stern & Lights, ont le regret d’annoncer l’annulation du concert de Mlle Vanessa Paradis à Tel Aviv, initialement programmé pour le 10 février 2011, du fait d'impératifs professionnels de l'artiste», annonce le communiqué laconique. En clair, cette annulation est aussi inattendue que décriée.

D’autant que ces dernières semaines, la presse israélienne s'était fait l'écho de la venue de la star française ainsi que celle de son compagnon, l'acteur américain Johnny Depp, qui avait annoncé qu'il accompagnerait Vanessa Paradis pour ce concert.

Contacté par l'AFP David Stern affirme que «cette annulation n'est due qu'à des motifs professionnels» qu'il déplore.

Boycott

En fait, Vanessa Paradis aurait reçu une lettre ouverte d’une association pro-palestinienne, lui demandant de ne pas se produire en Israël, affirme Le Parisien, mardi, même si l’entourage de la chanteuse ne fait pas directement de lien entre cette lettre et l’annulation de son concert. Vanessa Paradis rejoint ainsi la longue liste des personnalités (Dustin Hoffman, Ken Loach, Meg Ryan, Massive Attack, Carlos Santana, Mike Leigh...) qui ont renoncé à se rendre dans l’Etat hébreu ces derniers mois.

Suite à de trop nombreux débordements racistes, cet article est fermé aux commentaires.