Michael Jackson va-t-il devenir une nouvelle religion?

PEOPLE Certains fans inconsolables depuis la mort de leur idole veulent se constituer en église... afin également d'avoir accès à son dossier médical...

Sandrine Cochard
— 
Michael Jackson, lors de sa tournée mondiale «HIStory world tour», à Vienne en juillet 1997.
Michael Jackson, lors de sa tournée mondiale «HIStory world tour», à Vienne en juillet 1997. — Leonhard Foeger / REUTERS

De Roi de la Pop, Michael Jackson va-t-il devenir un nouveau dieu? Les fans français du chanteur, disparu le 25 juin 2009, «veulent créer une église pour vénérer la mémoire de la pop star», révèle RTL, mardi matin. Pour cela, l’association française des fans de Michael Jackson, la «Jackson Community» basée Montargis dans le Loiret, va déposer mardi de nouveaux statuts pour se transformer en association cultuelle.

Loi 1905

La démarche est très simple. Toute association peut se transformer en association cultuelle. Il lui suffit de se déclarer comme telle en préfecture, conformément à la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat du 9 décembre 1905.

Concrètement, il s’agit d’associations à but non lucratif, comme le prévoit la loi de 1901, soumises à certaines limitations: elles n’ont pour but que le culte et ne peuvent donc exercer une autre activité (humanitaire, sociale, enseignement, politique ou autre). Seules les activités liées au culte (célébration de cérémonies; acquisition, location ou construction des édifices servant au culte ; formation des membres de l’église…) sont autorisées.

«Beaucoup de fans le vénèrent comme un dieu»

«On veut simplement permettre aux fans d’avoir des endroits pour célébrer un culte, une chapelle pour Michael, a expliqué la présidente de l’association, Myriam Walter, à RTL. On n’est pas du tout une secte, on est simplement une association qui cherche à être au plus près de Michael. C’est une idole. Beaucoup de fans le vénèrent comme un dieu.»

Une façon de rendre hommage à la star et d’approcher son tombeau, à Los Angeles: la crypte est fermée aux particuliers mais ouverte aux églises. En créant la sienne, l’association – qui compte 150 membres - espère bien franchir la porte du cimetière. La décision finale revient toutefois à la préfecture qui peut engager a posteriori une action en nullité auprès du tribunal de grande instance, si l'association poursuit un objet illicite. A priori, faire de Michael Jackson une nouvelle idole n’est pas considéré comme tel.

Plus surprenant, c'est aussi une manière d'accéder au dossier médical de la star. «C'est la première marche pour accéder à la vérité sur la mort de Jackson, et avoir accès au dossier, notamment au rapport d'autopsie», en tentant de se constituer partie civile au procès à venir du dernier médecin de l'artiste, Conrad Murray, a- expliqué l'avocat de l'association, Me Emmanuel Ludot. Fin juin 2009, Michael Jackson est mort d’une surdose médicamenteuse à l’âge de 50 ans.