Paris Hilton interpellée à l'aéroport de Tokyo

PEOPLE Et dire qu'elle sortait à peine de ses audiences à L.A....

C.P. Avec agence

— 

Paris Hilton patiente dans la salle du tribunal de Las Vegas où elle est jugée pour possession de cocaïne, Nevada, le 20 septembre 2010.
Paris Hilton patiente dans la salle du tribunal de Las Vegas où elle est jugée pour possession de cocaïne, Nevada, le 20 septembre 2010. — S. MARCUS / REUTERS

L'héritière américaine allait se détendre à Tokyo, mais elle n'en a pas eu le temps, interpellée mardi à son arrivée par les services de l'immigration de l'aéroport. Arrivée au Japon sur un vol privé, elle n’a pas été privée des interrogations courantes que tous les passagers subissent.

Or, selon les services de l'immigration de l'aéroport, une personne condamnée avec sursis n'est pas autorisée à se rendre au Japon, sauf pour des «raisons spéciales». Faire la fête et assurer la promotion de sacs à main, ce pourquoi Paris et Nicky allaient à Tokyo, n’est sans doute pas une raison assez spéciale. A quelques heures près, la star pouvait entrer sur le territoire: elle a été condamnée lundi devant un tribunal de Las Vegas à deux peines de six mois avec sursis, après avoir plaidé coupable de deux chefs d'inculpation: possession de cocaïne et obstruction à la justice.

En juin, elle avait été arrêtée après un match de la Coupe du monde de football en Afrique du Sud, parce qu'elle était soupçonnée de détenir de la marijuana.

En 2007, l'arrière petite fille du fondateur de la chaîne d'hôtels Hilton a également été détenue pendant 23 jours à Los Angeles dans le cadre d'une affaire de conduite sous l'emprise de l'alcool.