«C'est bizarre d'être aimée pour mon sourire», s'étonne Julia Roberts

PEOPLE L'actrice l'a déclaré au festival de Saint-Sébastien...

C.P. Avec agence

— 

Julia Roberts à Saint-Sébastien le 20 septembre 2010
Julia Roberts à Saint-Sébastien le 20 septembre 2010 — ALF/NEWSCOM/SIPA

Quel est le plus bel attribut de Julia Roberts, celui que tout le monde cite quand l'actrice américaine est évoquée? Son sourire... Et bien, elle trouve cela étrange.

En promotion pour son nouveau film, Mange, prie, aime, Julia Roberts a confié qu'elle trouvait «bizarre» que son sourire soit tant apprécié de ses fans.

«C'est bizarre d'être aimée pour quelque chose qui n'est pas une prouesse, pour quelque chose que je ne contrôle pas du tout», s'est amusée l'actrice qui a connu la gloire dans les années 1990 avec Pretty Woman, en réponse à une question d'une journaliste sur son fameux sourire.

«Les gens me demandent d'où vient (ce sourire). Eh bien, de mes parents! (...) C'est toujours un sujet de discussion amusant, mon sourire, parce que ça fait simplement partie de moi, comme mes oreilles ou mes orteils» a-t-elle déclaré.

Julia Roberts, 42 ans, doit recevoir lundi soir le prix Donostia du festival, récompensant non seulement son sourire mais l'ensemble de sa carrière. Elle avait remporté un Oscar en 2000 pour son rôle dans Erin Brockovich de Steven Soderbergh.

Mange, prie, aime

Mange, prie, aime est adapté d'une autobiographie best-seller d'Elizabeth Gilbert, new-yorkaise frustrée par sa vie qui décide d'entamer un voyage initiatique en Italie, en Inde et à Bali. Réalisé par Ryan Murphy, il est déjà sorti aux Etats-Unis. Le film sera sur les écrans français le 22 septembre.