Le web veut envoyer Justin Bieber chanter en Corée du Nord

PEOPLE Un épisode de plus dans la croisade contre le jeune chanteur canadien...

Philippe Berry

— 

Le chanteur Justin Bieber lors des Juno Awards, à St John, au Canada, le 18 avril 2010.
Le chanteur Justin Bieber lors des Juno Awards, à St John, au Canada, le 18 avril 2010. — Andrew Vaughan/AP/SIPA

De notre correspondant à Los Angeles

Justin Bieber. Sa coupe playmobile et sa voix pré-pubère suffisent à déclencher l'hystérie chez les ados (une membre de la rédac de 20minutes.fr craque également). Mais alors que le jeune chanteur canadien a su utiliser comme personne Internet (YouTube et Twitter), le web se le paie régulièrement.

Dernier épisode, sa tournée My World Tour. Sur Twitter, les fans du monde entier peuvent voter (dans un concours non officiel) pour avoir, éventuellement, la chance de faire ajouter leur pays à la liste des dates nord-américaines. Alors qu'il ne reste que cinq jours, une destination curieuse a surgi en 2e position et pourrait bien remporter la mise: la Corée du nord.

A la différence de la Finlande, le pays de Kim Jong-Il n'a pas vraiment fait de l'accès au haut-débit un droit fondamental. Cet accès de «Bieber fever» a une autre origine: 4chan, l'espace préféré des über-geeks.

Des tracts comme celui-ci fleurissent, appelant l'Internet mondial à voter pour la Corée du nord. Un script pour automatiser le vote dans Firefox est même disponible. Un mouvement qui n'est pas sans rappeler celui du rickrolling, ce mème qui visait à piéger les internautes en les amenant vers la vidéo de Never gonna give you up.

Repéré sur YouTube

Ce n'est pas la première fois que 4chan s'en prend au Biebs. Ce mois-ci, ils ont réussi à lancer une rumeur persistante: que le chanteur de 16 ans avait la syphilis. Les photos complices aux Bahamas avec Kim Kardashian –qui ont valu à la star de 29 ans des menaces de morts? «Du calme, ce n'est qu'une pote», finit par expliquer Bieber, après avoir un temps plaisanté que c'était sa girlfriend.

Avec Twilight, Bieber est le phénomène pop-culture du moment. Repéré sur YouTube, le protégé d'Usher fait régulièrement la une des sites people. La vidéo de son apparente confusion sur la signification du mot «german» a été vue près de 5 millions de fois. De quoi le faire réagir sur Twitter (il a plus de 3 millions de followers): «Voici une vieille vidéo où je compte en allemand. Je crois que je sais ce que «german» veut dire».

Il répond aux rumeurs

Jeudi, il a pris son clavier pour répondre aux spéculations du web, «qui sont toujours fun», s'amuse-t-il. Tweets en vrac: «Non, je ne suis pas mort.» «Ma mère est vertueuse» (on aurait offert à Maman Bieber, 34 ans, 50.000 dollars pour poser dans Playboy). «Je n'ai pas rejoint les Illuminati ou tout autre culte. Je suis chrétien et je prie avant chaque concert.». Notre préférée: «Chuck Norris n'est pas mon père».  Enfin: «Non, je ne suis pas Peter Pan. Je vieillis et ma voix va changer.»

C'est en effet l'interrogation du moment: la puberté va-t-elle tuer sa carrière? Sera-t-il le nouveau Justin Timberlake ou bien les Hansons? Il reconnaît qu'il ne peut plus chanter Baby en live comme aux premiers jours. Pas de quoi l'inquiéter. «On s'adapte, on change la tonalité».

Avez-vous la Bieber Fever, ou préfereriez-vous l'envoyer à Pyongyang? Dites-le nous ci-dessous.