Retour sur la page d'accueil 20 Minutes
DRAMEArnold Schwarzenegger tient son père responsable de la mort de son frère

Arnold Schwarzenegger décrit son père comme un « tyran » et le tient responsable de la mort de son frère

DRAME
Membre du parti nazi, Gustav Schwarzenegger menait la vie dure à ses enfants
Arnold Schwarzenegger décrit son père comme un «tyran»
20 Minutes avec agences

20 Minutes avec agences

Dans Arnold, la série-documentaire qui lui est consacrée sur Netflix, Arnold Schwarzenegger revient sur son enfance en Autriche, et plus particulièrement la personnalité de son père, Gustav, qu’il décrit comme un « tyran alcoolique » au « comportement schizophrénique ».

« Il lui arrivait de hurler à 3h du matin, et alors on se réveillait en panique parce qu’on savait ce que ça signifiait », explique-t-il dans le documentaire. « Il pouvait, à n’importe quel moment, s’en prendre à ma mère et devenir dingue. »

Pire encore, pour le Terminator, son père a une grande responsabilité dans la mort de son frère Meinhard, disparu dans un accident de voiture dû à son alcoolisme. « La brutalité, les coups qu’on subissait à la maison - je pense qu’il ne pouvait pas le supporter », déplore-t-il. « C’était une personne bien plus délicate (que moi) par nature. »

Un homme brisé

Pour autant, Arnold Schwarzenegger est conscient que le comportement de son père était un héritage de l’expérience de la guerre. Comme beaucoup d’Autrichiens, Gustav Schwarzenegger avait adhéré avec enthousiasme au parti nazi pour finalement subir les affres de la défaite et la culpabilité qui l’accompagnait.

« Il a été enseveli sous des gravats pendant trois jours pour se rendre compte, une fois sorti de là, qu’ils avaient perdu la guerre. Il est revenu chez lui déprimé », explique encore Arnold Schwarzenegger. « L’Autriche était un pays d’hommes brisés. »

Arnold est d’ores et déjà disponible sur Netflix.

Sujets liés