La course à l’Oscar est rude entre Michelle Yeoh et Cate Blanchett… Mike Epps transportait une arme à l’aéroport…

FIL DES STARS Toute l’actualité people est dans « 20 Minutes »

20 Minutes avec agences
Les actrices Michelle Yeoh et Cate Blanchett.
Les actrices Michelle Yeoh et Cate Blanchett. — FAYES VISION/startraksphoto.com/Cover Images

9 mars 2023

Selena Gomez s’adresse un message d’encouragement

Alors qu’elle a fait savoir il y a peu qu’elle était en petite forme morale, au point de vouloir faire une pause des réseaux sociaux, Selena Gomez a choisi de prendre le dessus. Pour la Journée internationale des droits de la femme, l’actrice et chanteuse s’est donc adressée un message à la petite fille qu’elle était pour lui redonner du courage, ainsi, bien sûr, qu’à toutes celles qui doutent un jour d’elles-mêmes.

« Chère jeune moi-même, s’il te plaît, n’ai pas peur de demander de l’aide », a-t-elle écrit sur Instagram en légende d’une photo d’elle enfant.

La star d’Only Murders in the Building a ensuite rappelé à ses abonnés d’être « gentils les uns avec les autres ». Et pour ne pas oublier de croire en soi, elle propose de coller sur son miroir un mémo pour se rappeler qu’on le vaut bien.

La compétition aux Oscars fait rage entre Michelle Yeoh et Cate Blanchett



Mike Epps avait une arme chargée dans ses bagages

L’humoriste Mike Epps n’a pas beaucoup amusé la sécurité de l’aéroport d’Indianapolis. Si son rôle dans My Name Is Dolomite était fun, l’acteur a dû présenter ses plus plates excuses pour avoir tenté de voyager avec un pistolet chargé !

Comment explique-t-il la présence de cet objet dans son sac à dos ? « Si vous voulez savoir pourquoi je porte un pistolet, c’est parce que j’ai tout le temps de l’argent sur moi. J’ai des bijoux et ces gars dehors volent les gens », a-t-il déclaré dans une vidéo sur Instagram, après avoir expliqué qu’il était de retour dans sa ville natale et qu’il avait « littéralement oublié » qu’il avait un pistolet dans son sac.

« Je veux juste être clair : je ne me trimballe pas à la recherche d’ennuis. J’ai un pistolet pour me protéger. Parfois, je ne suis pas avec mon personnel de sécurité », a-t-il ajouté, précisant, tout de même, qu’il était « toujours dans une vibe positive ».

Pour être sûre de conserver cet état d’esprit positif, la police de l’aéroport, qui n’a pour l’instant pas retenu de charge contre Mike Epps, lui a confisqué son pistolet et les quatre balles qu’il contenait. Au cas où.