« Back to Black » : Le père d’Amy Winehouse défend le choix de Marisa Abela pour interpréter sa fille

BIOPIC Les fans de l’interprète de « Valerie » ne sont pas contents du casting

20 Minutes avec agences
La chanteuse Amy Winehouse et son père, Mitch, en 2010.
La chanteuse Amy Winehouse et son père, Mitch, en 2010. — Starface

Face à la gronde des fans, le père d’Amy Winehouse est monté au créneau. Alors que le tournage du biopic Back to Black a commencé à Londres le 16 janvier, les premières images de Marisa Abela dans la peau de l’interprète de Rehab ont fait surface et les fans reprochent le manque de ressemblance.


Pour Mitch Winehouse, qui est également l’administrateur de la succession de sa fille, ces reproches n’ont pas lieu d’être. « Marisa est un excellent choix pour le rôle, même si elle ne ressemble pas exactement à Amy » a-t-il déclaré à TMZ.

Il a également souligné qu’Eddie Marsan, qui l’incarne dans le biopic, ne lui ressemblait pas beaucoup, mais que l’apparence n’est pas l’essentiel d’un biopic réussi.

Un lourd projet

Le père de la star a insisté sur le fait que les gens mettent « trop l’accent sur l’apparence » et que ce n’est pas la première fois que des acteurs interprètent des personnages réels auxquels ils ne ressemblent pas exactement.

Du côté de l’équipe de tournage, la réalisatrice Sam Taylor-Johnson est en tout cas comblée par le projet. Elle explique avoir « pleinement conscience de la responsabilité » qui repose sur ses épaules et celles du scénariste Matt Greenhalgh. « Je vais créer un film que nous aimerons et chérirons tous pour toujours. Tout comme nous le faisons avec Amy », a-t-elle promis dans un communiqué.

Le casting est complété par Jack O’Connell, choisi pour incarner Blake Fielder-Civil, l’ex-compagnon toxique de la chanteuse. Lesley Manville, quant à elle, sera Cynthia, la grand-mère d’Amy Winehouse.