Le prince Harry et Meghan Markle bousculent encore une fois la couronne britannique

POIL A GRATTER Le documentaire en six parties produit par le duc et la duchesse de Sussex pour Netflix n’est qu’une étape dans le règlement de comptes du couple avec la monarchie britannique

Caroline Madjar (Cover Media)
Meghan, duchesse de Sussex, et le prince Harry
Meghan, duchesse de Sussex, et le prince Harry — Netflix

Le prince Harry et Meghan Markle n’avaient visiblement pas assez d’une interview dévastatrice avec Oprah Winfrey pour raconter au monde leur histoire et les raisons qui les ont poussés à quitter leurs fonctions au sein de la famille royale britannique. En produisant le documentaire Harry et Meghan diffusé sur Netflix en deux parties, les 8 et 15 décembre prochains, ils passent à une autre étape dans la guerre qui les oppose au roi Charles III et au prince William.



Si, pour Meghan Markle, les rancœurs sont récentes, pour son époux, il s’agit d’un malaise visiblement plus ancien et plus profond, qui remonte au décès de sa mère, Lady Diana. Dans la deuxième bande-annonce, on peut en effet voir des images de l’ex-femme du roi au milieu de photographes, tandis que son fils cadet rappelle qu’il a eu « peur que l’histoire ne se répète ». Une phrase qu’il avait déjà prononcée face à Oprah Winfrey en 2020, entre autres.

Une communication en marche

Les critiques envers la presse sont présentes, mais le cœur du problème pour les Sussex est bien la famille royale. Le prince Harry dénonce les méthodes de La Firme, accusant la couronne de monter de toutes pièces des histoires et les diffuser aux médias.

Selon lui, Buckingham a utilisé la mère de ses enfants en disséminant des informations peu amènes sur son compte afin de mettre en valeur d’autres membres de sa famille pour respecter « la hiérarchie » royale. Là encore, les images du trailer font un parallèle avec l’histoire de sa propre mère qui a accusé, elle aussi en son temps, la famille royale de vouloir la détruire avec les mêmes méthodes.

Un « sale jeu », selon les propres termes du prince Harry, auquel il n’a plus voulu prendre part après son mariage, et s’est donc exilé aux Etats-Unis avec femme et enfants. Afin de jouer à armes égales contre sa propre famille ? Car ce documentaire n’est qu’une étape.

Dans quelques semaines sortira l’autobiographie du père d’Archie et Lilibet. Il promet, à nouveau, de se raconter sans fard et de dévoiler, avec ses propres mots, ce qu’il vit depuis sa naissance.

Et après ?

Harry et Meghan ne manquera sans doute pas de quelques détails croustillants sur les bassesses des uns et des autres. Néanmoins, ce qu’il faut retenir, c’est que lorsque le duc et la duchesse de Sussex ont déclaré vouloir « travailler pour devenir financièrement indépendants » en quittant leurs fonctions royales, il n’a jamais été question de se mettre en retrait des médias, mais de maîtriser eux-mêmes les outils de communication (ce qui est différent de la raison d’être de la presse qui est d’informer, rappelons-le).

S’ils ont conclu de belles opérations financières avec Netflix et Spotify pour raconter les alcôves royales, reste à savoir ce qu’ils feront après, lorsque le public sera totalement lassé par cette histoire qu’ils répètent, en effet, depuis leur première interview pour ITV en 2019 où le vernis royal a craqué.

Gage que le roi Charles III a hâte que son fils tourne la page, publiquement au moins.