Lars Ulrich explique pourquoi Metallica a accepté l’utilisation de « Master Of Puppets » dans « Stranger Things »

MUSIQUE Le groupe a longtemps refusé toute utilisation dérivée de ses titres

20 Minutes avec agences
Le musicien Lars Ulrich
Le musicien Lars Ulrich — Axel Heimken/picture-alliance/Cover Images

Master Of Puppets, le titre de Metallica initialement sorti en 1986, est redevenu un véritable tube grâce à Stranger Things. Dans la quatrième saison de la série Netflix, toute une séquence est construite autour de la chanson et de son riff de guitare joué par le personnage d’Eddie Munson pour éloigner les chauves-souris démoniaques qui peuplent l’Upside Down.



Et si Metallica a accepté avec plaisir cet emprunt, il aurait pu en être autrement si le groupe n’avait pas changé sa politique en la matière il y a quelques années.

« Avec Metallica, on a longtemps été les mecs qui disaient non. "Hey, est-ce qu’on peut utiliser cette chanson pour ci ? Est-ce qu’on peut avoir ce titre pour ça ?" C’était toujours non, non, non et non », a expliqué Lars Ulrich, le batteur de la formation, lors d’un passage dans le Howard Stern Show.

« Et il y a quelques années, on a retourné notre veste. On a fait un virage à 180°. »

Les joyaux de la couronne

« On s’est juste dit "Vous savez quoi ? C’est stupide. Pourquoi est-ce qu’on s’accroche à ces chansons comme si elles étaient si importantes, comme si elles étaient les joyaux de la couronne ? Partageons notre musique avec le monde" », a poursuivi Lars Ulrich. « Alors on a commencé à dire oui à tout. »

Bien leur en a pris puisque les écoutes en streaming du morceau ont explosé, permettant à Metallica de s’installer dans le Billboard Hot 100 pour la toute première fois de son histoire. Et comme il faut battre le fer tant qu’il est chaud, la bande de Lars Ulrich vient d’en profiter pour annoncer la sortie de leur prochain album, dévoilant au passage un premier single intitulé Lux Æterna.