Bob Dylan présente ses excuses pour les fausses dédicaces de son dernier livre

OUPS Présentées comme étant de la main de l’artiste, les signatures ont en fait été réalisées par une machine. Les livres ont été vendus à prix d’or

20 Minutes avec agences
Le chanteur Bob Dylan
Le chanteur Bob Dylan — INSTARimages/Cover Images

Bob Dylan s’est confondu en excuses après avoir admis que des exemplaires dédicacés de son dernier livre n’avaient pas été réellement signés de sa main, mais par une machine. Pourtant, ces exemplaires de The Philosophy of Modern Song vendus pour la modique somme de 600 dollars pièce étaient présentés comme « signés à la main » par l’éditeur Simon & Schuster qui a reconnu la faute il y a quelques jours.



Mieux encore, Bob Dylan aurait eu recours au même procédé pour signer des sérigraphies de certaines de ses œuvres d’art les plus récentes. Néanmoins, l’artiste de 81 ans, qui explique ce choix pour des raisons de santé, assure qu’il va tout faire pour rectifier le tir.

Un problème de vertige

« J’ai signé à la main chaque tirage d’art au fil des ans, et il n’y a jamais eu de problème. Cependant, en 2019, j’ai eu des problèmes de vertige et ça a continué pendant les années de pandémie. Il faut une équipe de cinq personnes travaillant étroitement avec moi pour permettre ces séances de signature, et nous n’avons pas pu trouver un moyen sûr et pratique de terminer ce que je devais faire pendant que le virus faisait rage », a expliqué Bob Dylan dans un message posté sur Facebook.

« Donc, pendant la pandémie, il était impossible de signer quoi que ce soit et mes vertiges n’ont pas aidé. Avec les délais contractuels qui se profilaient, l’idée d’utiliser un auto-stylo m’a été suggérée, avec l’assurance que ce genre de chose se fait "tout le temps" dans le monde de l’art et de la littérature. L’utilisation d’une machine était une erreur de jugement et je veux la rectifier immédiatement. »

Bob Dylan a conclu en assurant qu’il travaillait désormais avec son éditeur et sa galerie afin de trouver une solution. Néanmoins, étant donné que les vertiges ont plutôt tendance à survenir en station debout, on sera en droit de se demander ce qui l’empêchait de procéder à ces dédicaces confortablement assis derrière un bureau !