Retour sur la page d'accueil 20 Minutes
GOURMANDDwayne Johnson répare un très vieux larcin

Dwayne Johnson retourne au magasin où il avait l’habitude de voler des friandises quand il était petit

GOURMAND
L’acteur a fait amende honorable d’une façon très appétissante
L'acteur Dwayne Johnson
L'acteur Dwayne Johnson - BauerGriffin/INSTARimages.com/Cover Images / Cover Images
20 Minutes avec agences

20 Minutes avec agences

Le week-end dernier, Dwayne Johnson a acheté des barres chocolatées dans une supérette à Hawaï. Cette activité du quotidien loin d’être exceptionnelle a été filmée et publiée par l'acteur sur son compte Instagram car, lorsqu’il était enfant (et donc bien moins à l’aise financièrement), c’est dans ce même magasin qu’il volait des friandises.

En effet, depuis des décennies, Dwayne Johnson était rongé par la culpabilité ! Il tenait absolument à exorciser ce qu’il a appelé le « démon du chocolat ».



« J’étais complètement fauché. Alors j’avais l’habitude de voler un Snickers taille king TOUS LES JOURS au 7-11 en allant au gymnase pendant presque une année quand j’avais 14 ans », s’est-il souvenu.

« La même employée était là tous les jours et détournait toujours le regard sans jamais m’arrêter. (…) J’ai toujours su que je devais revenir et dévaliser toutes leurs barres de Snickers, mais de la bonne façon. »

Près de 300 dollars de friandises

« Nous avons été expulsés d’Hawaï en 1987 et après toutes ces années, je suis finalement rentré chez moi pour réparer ce tort », a poursuivi Dwayne Johnson, précisant que ses emplettes lui avaient coûté la modique somme de 298 dollars.

Et comme la fable du catcheur fauché devenu l’acteur le mieux payé du monde ne serait pas complète sans une morale, il a conclu : « Nous ne pouvons pas changer le passé et certaines des choses stupides que nous avons peut-être faites. Mais de temps en temps, nous pouvons ajouter une petite note de grâce rédemptrice à la situation - et peut-être afficher un grand sourire sur le visage d’un étranger ».

Sujets liés