La reine Elizabeth II avait peur que le prince Harry soit « trop amoureux » de Meghan Markle

ROYAUTE Mais ça ne l’empêchait pas d’avoir beaucoup d’affection pour l’épouse de son petit-fils

20 Minutes avec agences
La reine Elizabeth II accompagnée de la duchesse de Sussex Meghan Markle.
La reine Elizabeth II accompagnée de la duchesse de Sussex Meghan Markle. — Papixs / Starface

Elizabeth II n’était pas du tout opposée au mariage du prince Harry et de Meghan Markle, contrairement aux rumeurs. C’est en tout cas ce qu’on apprend dans la nouvelle biographie de la monarque, Elizabeth : An Intimate Portrait, de l’auteur britannique Gyles Brandreth. En revanche, la grand-mère du duc de Sussex était inquiète pour une raison un peu surprenante.



« Elle avait peur que le prince Harry soit ''un peu trop amoureux'' de Meghan Markle. Mais elle n’est jamais allée plus loin que ça dans ce qu’elle avait de mal à dire de la duchesse de Sussex », peut-on lire dans le livre, dont des extraits ont été partagés par le New York Post. La reine était par ailleurs ravie lorsque Harry lui a annoncé qu’il allait se marier avec l’ex-star de Suits.

« Elle a tout fait pour que sa future petite belle-fille se sente la bienvenue »

Au contraire, d’après la biographie, Elizabeth II avait une affection toute particulière pour l’épouse de son petit-fils.

« Elle aimait Meghan et l’a dit à beaucoup de gens. Et elle a fait tout ce qu’elle pouvait pour que sa future petite belle-fille se sente la bienvenue », affirme l’auteur. Et cette affection n’a pas changé, même après l’interview face à Oprah Winfrey, où les Sussex n’ont pas hésité à jeter l’opprobre sur la famille royale, révélant le racisme ambiant à Buckingham et le manque de soutien auquel ils ont été confrontés dans leur conflit avec les tabloïds.

« Je peux vous dire, parce que je le sais, que la Reine a toujours été plus préoccupée par le bien-être de Harry que par ''cette absurdité télévisuelle'', c’est-à-dire à la fois l’interview d’Oprah Winfrey - qui a suscité tant de controverses - et le contrat lucratif que les Sussex ont passé avec Netflix », conclut Gyles Brandreth.

Elizabeth : An Intimate Portrait doit sortir en Angleterre le 8 décembre prochain.