L’Ecole Normale Supérieure va proposer une série de conférences sur Beyoncé

INSOLITE L’influence culturelle de la star dépasse le cadre de la musique

20 Minutes avec agences
La chanteuse Beyoncé
La chanteuse Beyoncé — INFphoto.com

Il y a du nouveau à l’Ecole Normale Supérieure. L’établissement a en effet confirmé qu’une série de conférences sur le thème de Beyoncé sera proposée aux étudiants. Le séminaire porte le titre accrocheur de « Beyoncé : nuances d’une icône culturelle », et d’après le site de la prestigieuse école, il s’agit de « réfléchir aux notions de culture et de représentativité ».



Ces sessions s’appuient sur « la figure de Beyoncé, une icône pop mondiale, pour aborder quelques-unes des thématiques essentielles du monde contemporain que la recherche universitaire francophone commence à saisir, au-delà de l’aire anglo-saxonne ».

La première conférence, « Beyoncé : reprises et réappropriations », est programmée ce jeudi 24 novembre à 19h30, avec le philosophe Richard Mèmeteau, spécialiste de la pop culture.

« Conscient de son caractère hardi et novateur, le séminaire se propose comme une ouverture humble et non exhaustive à des questions centrales du monde actuel, aussi riches que complexes, notamment dans leur réception ou leur ancrage politiques (afro-féminisme, intersectionnalité, gender studies, cultural studies, postcolonial studies, etc.) », peut-on lire également dans un communiqué de l’ENS.

Pas pour tout le monde

Autant dire que les ennemis du « wokisme » vont probablement se tenir loin de ces cours.

Au total, six conférences très pointues seront donc organisées d’ici à février 2023, l’ENS assurant que « les rencontres et conversations se veulent inclusives et rigoureuses dans la représentation des discours et points de vue ».

Beyoncé a fait son grand retour l’été dernier avec Renaissance, son nouvel opus, qui en plus de cartonner, s’est imposé comme l’hymne de la « Grande Démission », ce mouvement de départ d’employés aux Etats-Unis (et en France).