Florence Pugh a résisté aux producteurs hollywoodiens qui voulaient qu’elle change d’apparence

HOLLYWOOD L’actrice a préféré claquer la porte plutôt que de se plier à ces injonctions superficielles

20 Minutes avec agences
L'actrice Florence Pugh
L'actrice Florence Pugh — Marco Piovanotto/ABACA/INSTARimages.com/Cover Images

Florence Pugh a su résister aux producteurs hollywoodiens qui voulaient qu’elle change d’apparence au tout début de sa carrière. A l’époque, la star de Don’t Worry Darling avait tout juste 19 ans, et elle était partie tenter sa chance à Hollywood où elle avait déroché le rôle d’une pop star dans une série qui devait être tournée à Los Angeles. Mais la jeune comédienne a vite fait machine arrière quand la production lui a demandé de faire un régime et même de passer sous le bistouri.



« Toutes les choses qu’ils essayaient de changer chez moi - que ce soit mon poids, mon apparence, la forme de mon visage, celle de mes sourcils - ne correspondaient ni à ce que je voulais faire ni à l’industrie dans laquelle je voulais travailler », a-t-elle confié au Telegraph. Qu’à cela ne tienne, Florence Pugh a claqué la porte et est retournée au Royaume-Uni où elle a fini par obtenir le rôle qui l’a révélée dans Lady Macbeth.

Aucune concession

« Ça m’a fait retomber amoureuse avec le cinéma - le genre de cinéma dans lequel vous pouvez exprimer des opinions, et les exprimer bruyamment, et je m’en suis tenue à ça », a poursuivi Florence Pugh. « Je pense que c’est trop simple pour les gens dans cette industrie de vous pousser d’un côté ou d’un autre. Et j’ai été chanceuse de découvrir quel genre d’artiste je voulais être à 19 ans. »