Daniel Radcliffe estimait important de répondre aux propos de J.K. Rowling

TRANSPHOBIE En 2020, lorsque l’autrice a été accusée de transphobie, l’interprète d’Harry Potter a écrit une lettre ouverte à la communauté LGBTQ

Caroline Madjar (Cover Media)
L'acteur Daniel Radcliffe
L'acteur Daniel Radcliffe — Jason Mendez/startraksphoto.com

Pour Daniel Radcliffe, c’était comme une mission de répondre aux propos jugés transphobes de J.K. Rowling. Depuis 2020, l’autrice maintient que le genre ne peut l’emporter sur le sexe d’une personne. Et par conséquent, selon son développement, les femmes transgenres ne pourront jamais être des femmes au sens biologique du terme. Des propos qui ont provoqué un tollé, y compris au sein du casting de la saga Harry Potter.



Daniel Radcliffe avait écrit une tribune sur le site LGBT Trevor Project, dans laquelle il affirmait que « les femmes trans sont des femmes ». Si certains ont pu penser que l’acteur tentait de se faire bien voir afin de ne pas perdre ses fans, il a expliqué pourquoi il s’était engagé aussi publiquement contre la créatrice du rôle qui l’a rendu célèbre.

Pas la seule voix

« La raison pour laquelle j’avais besoin de dire ce que j’ai dit, c’est parce que, en particulier depuis la fin de "Potter", j’ai rencontré de nombreux jeunes queer et trans qui se sont énormément identifiés à Potter sur le sujet », a-t-il expliqué à IndieWire.

« Et en les voyant blessés (par les propos de J.K. Rowling), je voulais qu’ils sachent que tout le monde ne pense pas pareil dans la franchise. Et c’était très important. »

L’acteur poursuit actuellement la promotion de son nouveau film, Weird : The Al Yankovic Story. J.K. Rowling, de son côté, maintient encore aujourd’hui son opinion qui lui vaut les foudres d’une partie de la communauté LGBTQ, ce qui ne l’empêche pas de sortir des livres et de voir ses œuvres adaptées au cinéma.