On connaît enfin la date de sortie de l’autobiographie du prince Harry

OUVRAGE La parution du livre a été décalée à cause du décès de la reine Elizabeth II

20 Minutes avec agences
Le prince Harry et son père, le roi Charles III, à l'enterrement de la reine Elizabeth II
Le prince Harry et son père, le roi Charles III, à l'enterrement de la reine Elizabeth II — Cover Images

Le prince Harry a enfin fixé une date de sortie pour son autobiographie très attendue. Le duc de Sussex, qui s’est exilé de lui-même en Californie avec sa femme et ses enfants, racontera ses mémoires dans un ouvrage publié le 10 janvier 2023, d’après plusieurs sources dans l’industrie du livre relayées par le New York Times.

À l’origine, ces mémoires devaient sortir en fin d’année. Mais Penguin Random House a manifestement décidé qu’il fallait encore attendre un peu après la mort de la reine Elizabeth II pour dévoiler au public ce livre qui risque de faire couler beaucoup d’encre.



Cette autobiographie tombe à un moment particulier pour le Royaume-Uni, alors que le pays est en crise économique et politique. Par ailleurs, le pays peine encore à s’adapter à son nouveau roi, après 70 ans de règne d’Elizabeth II. Et toute révélation-choc du prince Harry sur la famille royale pourrait encore accroître cette instabilité.

Renforcer sa célébrité

Le prince Harry a donc un choix à faire. Le New York Times cite d’ailleurs un agent littéraire qui décrit tout le travail d’équilibriste auquel va devoir se livrer le duc de Sussex.

« Son objectif est-il de renforcer sa célébrité auprès d’une certaine partie du public ou de réparer le fossé avec sa famille ? Ce sont des objectifs concurrents dans une certaine mesure, et il est difficile de faire les deux », explique Matt Lattimer, responsable de l’agence Javelin.

Lorsqu’il avait annoncé avoir signé avec Penguin Random House, le prince Harry s’était dit ravi de pouvoir raconter son histoire.

« J’écris ces lignes, non pas comme le prince que je suis né, mais comme l’homme que je suis devenu. J’ai porté de nombreux chapeaux au fil des années, au sens propre comme au sens figuré, et j’espère qu’en racontant mon histoire - les hauts et les bas, les erreurs, les leçons apprises - je peux contribuer à montrer que, peu importe d’où nous venons, nous avons plus en commun que nous ne le pensons. Je suis profondément reconnaissant de l’occasion qui m’est donnée de partager ce que j’ai appris au cours de ma vie jusqu’à présent et j’ai hâte que les gens lisent un récit écrit à la première personne, précis et entièrement vrai », avait-il écrit à l’époque.

Alors que la pression est toujours aussi intense autour des Sussex, le prince Harry pourrait-il regretter d’avoir promis de se livrer de la sorte ?