Retour sur la page d'accueil 20 Minutes

MALADIEMatthew Perry a attendu d’être sobre pour écrire son autobiographie

Matthew Perry a attendu d’être totalement guéri de ses addictions avant d’écrire ses mémoires

MALADIE
Les problèmes d’addiction de l’acteur tiennent évidemment une place centrale dans son récit
L'acteur Matthew Perry
L'acteur Matthew Perry - FERNANDO LUCENA/startraksphoto.com / Cover Images
20 Minutes avec agences

20 Minutes avec agences

Si Matthew Perry ne manque pas de revenir sur ses succès dans Friends, Lovers and the Big Terrible Thing, son autobiographie, il était hors de question de passer sous silence les épisodes moins glorieux de son existence. Et alors que les problèmes d’addiction de l’acteur de 53 ans ne sont plus un secret depuis belle lurette, il avait à cœur de les aborder en détail, dans l’idée que son récit pourrait aider ceux qui font face aux mêmes démons.

Mais avant de parler de sobriété, la star de Friends qui a tout de même fait 15 séjours en cure de désintoxication, préférait attendre de s’y être installé durablement.



« Je voulais partager (mon expérience) qu’une fois sûr que le danger de retomber dans le côté sombre (s’était éloigné) », a confié Matthew Perry à People.

« J’ai dû attendre que ma sobriété soit assurée - et d’être débarrassé des maladies que sont l’alcoolisme et l’addiction - pour tout coucher sur le papier. Et la chose centrale était que j’étais assez certain que ça aiderait les gens. »

A deux doigts d’y passer

Lors de l’interview, Matthew Perry a préféré ne pas préciser depuis combien de temps il était sobre. En revanche, il n’a pas hésité à revenir sur l’une des terribles révélations présentes dans son livre.

En effet, l’acteur a bien manqué de mourir il y a quelques années tandis que ses abus d’opioïdes avaient entraîné une perforation de l’estomac.

Après deux semaines de coma et cinq mois d’hospitalisation avec de maigres chances de survie, Matthew Perry a dû se rendre à l’évidence : c’était la sobriété ou la mort. Fort heureusement, il semble avoir fait le bon choix !

« Je suis quelqu’un de très reconnaissant. Je suis reconnaissant d’être en vie, c’est certain. Et ça me donne la possibilité de faire n’importe quoi », a conclu Matthew Perry.

Sujets liés