Meghan Markle dénonce les stéréotypes « toxiques » dont sont victimes les Asiatiques

PODCAST La duchesse de Sussex a repris le cours de son podcast après le décès de la reine Elizabeth II

Caroline Madjar (Cover Media)
— 
La duchesse de Sussex, Meghan Markle
La duchesse de Sussex, Meghan Markle — Nils Jorgensen/INSTARimages.com/Cover Images

La période de deuil à la suite du décès d’Elizabeth II est finie, et donc Meghan Markle a pu rallumer le micro de son podcast Archetypes. Cette fois, l’épouse du prince Harry y a dénoncé les préjugés dont sont victimes les personnes d’origines asiatiques. Elle a ainsi pris pour exemple les films Austin Powers et Kill Bill pour justifier son propos.



« Prenez des films comme Austin Powers et Kill Bill – ils représentent ces caricatures de femmes d’ascendance asiatique comme très sexualisées ou agressives. Ce stéréotype toxique sur les femmes d’origine asiatique ne s’arrête pas une fois le générique de fin passé », a-t-elle déclaré alors qu’elle recevait, dans cet épisode, la comédienne Margaret Cho et la journaliste Lisa Ling.

Casser les préjugés

L’actrice de Sharknado a validé son propos, évoquant, quant à elle le fantasme de la femme asiatique vénéneuse. « C’est similaire à la femme fatale, une femme belle et mortelle. Parce qu’on ne peut pas uniquement être belle. Il doit y avoir un prix à payer. (…) Et c’est aussi inhérent à cette idée que l’Asiatique est une menace », a développé Margaret Cho.

Dans les précédents épisodes de son podcast, Meghan Markle a abordé le racisme et les préjugés de genre et de statut social. Pour en parler, la duchesse de Sussex avait convié Serena Williams, Mariah Carey et Mindy Kalling. Elle n’a pas dévoilé le nom de la prochaine célébrité qui viendra s’asseoir devant son micro.