Emily Ratajkowski se déchaîne contre « Blonde », film coproduit par Brad Pitt

CLASH Le mannequin, à qui l’on prêtait une romance avec l’acteur, propose une solution radicale pour mettre un terme à l’exploitation à l’écran de la souffrance des femmes

20 Minutes avec agences
— 
Le mannequin Emily Ratajkowski
Le mannequin Emily Ratajkowski — JOHN NACION/startraksphoto.com/Cover Images

Emily Ratajkowski n’a pas aimé Blonde. Le mannequin reconnaît elle-même qu’elle n’a pas vu le film, qui retrace à la première personne le destin tragique de Marilyn Monroe, mais ça ne l’empêche pas d’avoir un avis sur le travail d’Andrew Dominik, le réalisateur qui a porté à l’image le roman de Joyce Carol Oates avec Ana de Armas dans le rôle-titre.



« Je ne suis pas surprise d’entendre qu’il s’agit encore d’un autre film fétichisant la douleur des femmes, même dans la mort. Nous le faisons de bien des façons différentes, mais je veux que cela change », a déclaré Emily Ratajkowski dans une vidéo partagée sur TikTok.

Le film de Netflix retranscrit en effet de manière très crue l’exploitation dont a été victime la légende du cinéma. Bien loin de glamouriser la situation de l’actrice des Hommes Préfèrent les Blondes, elle va même jusqu’à présenter l’icône du cinéma dans des positions très intimes.

L’année Conn*sse

Pour Emily Ratajkowski, c’est très clair, Blonde n’est que la représentation d’une tendance à Hollywood : se servir de la souffrance féminine pour faire de l’audience. Et elle en a marre.

« Regardez Amy Winehouse, regardez Britney Spears, regardez la façon dont nous sommes obsédés par la mort de Diana (…) Mais vous savez ce qui est difficile à fétichiser ? La colère. Donc, j’ai une proposition. Je pense que nous avons toutes besoin d’être un peu plus énervées. Je vais être dans mon époque "Conn*sse 2022". Voilà mon pote, je vais être une conn*sse. Je pense que nous devrions toutes être des conn*sses ! », a-t-elle lancé.

L’entourage d’Emily Ratajkowski est prévenu… A commencer par Brad Pitt, coproducteur de Blonde, qui semblait, ces derniers temps, très proche du mannequin. A-t-il fait les frais de la « colère » de sa nouvelle amie ?