La justice refuse un nouveau procès pour agression sexuelle à Bill Cosby

JUSTICE L’acteur espérait que les changements dans le témoignage de la plaignante allaient convaincre le juge en charge de l’affaire

20 Minutes avec agences
— 
L'acteur Bill Cosby
L'acteur Bill Cosby — Dennis Van Tine/MediaPunch/INSTARimages.com

Pas de nouveau procès pour Bill Cosby. L’acteur estimait que son procès pour agression sexuelle, pour des faits s’étant déroulé en 1975 à la Playboy Mansion de Hugh Hefner et impliquant une jeune fille mineure au moment des faits, s’était déroulé de manière inéquitable. Il avait donc demandé à être rejugé et a reçu une fin de non-recevoir de la part de la justice.



« Bill Cosby n’a pas réussi à établir qu’il a bénéficié d’un procès inéquitable ou qu’il n’existait pas de preuves suffisantes pour établir sa responsabilité pour le préjudice de la plaignante », a déclaré le juge en charge de l’affaire, Craig Kaplan, comme le relaie Deadline.

Les avocats de la star espéraient que le témoignage de Judy Huth, la plaignante, qui avait changé à plusieurs reprises la date de l’agression sexuelle, allait pouvoir être invalidé et permettre de reprendre le procès à zéro.

Sans surprise

Dans une déclaration, les conseils de Bill Cosby ont fait part de leur déception, mais ont annoncé qu’ils savaient qu’il y avait peu de chance de faire bouger la justice.

« On s’attendait à ce que le juge Karlan refuse un nouveau procès à M. Cosby, mais il est regrettable que ce juge ait ignoré les incohérences du témoignage de Mme Huth lors du contre-interrogatoire et le simple fait que Mme Huth ait modifié sa chronologie des événements à la onzième heure avant le procès. Nous avons toujours défendu notre position en disant : "C’était un procès ciblé contre M. Cosby". Le résultat final pour M. Cosby est qu’il maintient son innocence et nie avec véhémence toutes les allégations portées contre lui ; mais surtout, M. Cosby ira de l’avant avec son appel, ce qui empêchera toute somme d’argent d’être accordée à Mme Huth », a lancé Andrew Wyatt.

500.000 dollars avaient été accordés en première instance à la plaignante.