50 Cent porte plainte contre une chirurgienne esthétique dont la pub affirme qu’elle a agrandi son pénis

RAP Le rappeur se défend d’avoir subi une telle intervention

20 Minutes avec agences
Le rappeur 50 Cent
Le rappeur 50 Cent — Avalon / Starface

50 Cent attaque en justice une chirurgienne esthétique pour avoir sous-entendu qu’elle avait mené une intervention d’agrandissement de pénis. La plainte déposée la semaine passée incrimine particulièrement une photo du rappeur en compagnie d’Angela Kogan, propriétaire de la clinique Perfection Plastic Surgery and MedSpa de Miami.


Photo utilisée par cette dernière dans un article écrit pour Shade Room et supprimé depuis dans lequel Angela Kogan a visiblement cité 50 Cent comme faisant partie de ses clients ayant fait appel à ses services pour augmenter la taille de leur membre.

Un « pur mensonge »

« Cette affaire concerne l’abus d’un acte de bonne volonté de la part d’un artiste populaire et d’un homme d’affaires par une entrepreneuse sans scrupule agissant par cupidité », stipule la plainte rédigée par Alejandro Paz et Joseph Rebak, les avocats de 50 Cent, et obtenue par le NME. « (Curtis) Jackson n’a jamais subi une telle procédure d’agrandissement, il n’a jamais subi d’intervention chirurgicale de la part de l’accusée, et n’a jamais consenti à la commercialisation ou à la publication de la photo. »

Enfin, les avocats de l’artiste affirment que cet article a eu pour effet de ridiculiser leur client, altérant au passage sa « réputation professionnelle et personnelle ». C’est pourquoi ils sont prêts à demander des « millions de dollars » de dommages.