Erykah Badu punie pour son striptease en pleine rue

PEOPLE La chanteuse s'était dénudée là où John F. Kennedy a été assassiné...

20minutes.fr

— 

La chanteuse Erykah Badu à Dallas le 3 avril 2010, lors de la sortie de son nouvel album.
La chanteuse Erykah Badu à Dallas le 3 avril 2010, lors de la sortie de son nouvel album. — Mike Fuentes/AP/SIPA

Après le buzz, le scandale, puis l’amende. Erykah Badu va devoir payer une amende pour s’être dénudée en public lors du tournage du clip de son dernier single.

La vidéo de «Window Seat» dure 5 minutes 35 et a été tournée en un seul plan séquence. Erykah Badu descend d'une voiture, chaudement vêtue, et se dirige lascivement vers le lieu exact où l'ancien président américain a été tué le 22 novembre 1963, à Dallas (Texas, sud). Tout en marchant, elle s'effeuille jusqu'à ne plus rien porter. Elle fait alors mine d'être touchée par balles et s'étale de tout son long sur le trottoir.

 

«Rhabille-toi, dévergondée!»

Le chef adjoint de la police de Dallas, Mike Genovese, a expliqué au quotidien Dallas Morning News qu'un témoin s'était plaint d'avoir «vu Mme Badu enlever ses vêtements sur la voie publique». Ce témoin, une femme, «avait deux jeunes enfants avec elle et a été choquée».

Erykah Badu devrait recevoir la semaine prochaine cette contravention pour conduite indécente, comparable selon lui à «une amende pour une infraction à la circulation». Selon CBS news, son montant serait de 500 dollars.

La plupart des personnes présentes sur le lieu du strip-tease «essayaient de toutes leurs forces de m'ignorer», a raconté Erykah Badu sur Twitter. Mais certains badauds l'ont prise à partie. «C'est un endroit public, Tu devrais avoir honte!, Rhabille-toi, Dévergondée», sont quelques-unes des interjections qui lui ont été lancées, selon ce qu'a rapporté la chanteuse sur Twitter, qui dit avoir toujours voulu mettre à nu sa vulnérabilité et sa vérité.