La femme de Tiger Woods retourne à la maison... Sean Penn souhaite à ses détracteurs de mourir d'un cancer du rectum...

PEOPLE Toute l'actualité des stars, c'est par ici...

B.D.

— 

Sean Penn le 16 février 2010 à Los Angeles.
Sean Penn le 16 février 2010 à Los Angeles. — SIPA

Mardi 5 mars

Home sweet home

Elin Nordegren, la femme de Tiger Woods, serait d’accord pour réintégrer le domicile familial. Après avoir quitté la maison la semaine dernière, ses deux enfants sous le bras, et avoir vécu dans une maison de location non loin de là, Elin aurait changé d’avis. Mercredi, le couple a passé trois heures ensemble, et un proche a affirmé qu’à la fin de la discussion, le golfeur a embrassé sa femme sur la joue, et l’a serrée dans ses bras. Après 14 maîtresses, va falloir faire un peu plus pour la récupérer, Tiger.

Taclage en règle

Comment faire la Une de la presse lorsqu’on est une toute jeune chanteuse? A voir Ke$ha, rien de bien compliqué: il suffit de sortir un titre qui cartonne (Tik Tok), d’arborer un look étrange, et de tacler la concurrence. La chanteuse a ainsi balancé, à l’adresse de Britney Spears, connue pour utiliser le play-back pendant ses concerts: «C’est n’importe quoi. Ce n’est pas juste pour les fans qui viennent voir le show.» Et de préciser qu’on lui a déjà proposé de chanter en play-back, mais qu’elle a toujours refusé. Et Tok!

Retournement de veste

Le chauffeur attaqué mardi par Naomi Campbell a retiré ses accusations, et a même publiquement présenté ses excuses à la star, où il précise qu’il a «réagi de manière inconsidérée» en prévenant la police. «Toute cette affaire a dépassé les limites, et je m’excuse auprès de Naomi Campbell d’avoir été la cause de tout ceci.» La cause? C’est quand même elle qui l’a frappé derrière la tête, projetant son visage contre le volant et lui faisant un bleu à la pommette! La top model s’est pour sa part dite «satisfaite que le chauffeur ait présenté ses excuses». On se demande combien elle lui a donné.

Violent

Lorsqu’il s’agit de protéger leur employeur, les agents de sécurité de Jay-Z ne font pas dans la dentelle. Jeudi soir, alors que le chanteur donnait un concert à Washington, un fan a eu la mauvaise idée de monter sur scène pour voir son idole de plus près. Ni une, ni deux, un garde du corps de Jay-Z l’a alpagué, et balancé dans la foule, en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.

Voeu

Sean Penn répond, avec délicatesse, à ceux qui ont critiqué son récent voyage à Haïti, plutôt orienté, selon eux, en direction des médias, pour se refaire une image, que pour vraiment aider les gens. Le week-end dernier sur CBS, l’acteur a affirmé qu’il ignorait les critiques, et leur a souhaité «de mourir d’un cancer du rectum dans d’atroces souffrances». Il ne doit pas les ignorer tant que ça après tout.