Brigitte Bardot menace d'attaquer Patrick Balkany

PEOPLE La star «en a marre de l'entendre» se vanter d'une aventure avec elle...

Avec agence

— 

Deux mois de prison avec sursis et 15.000 euros d'amende ont été requis mardi devant le tribunal correctionnel de Paris à l'encontre de Brigitte Bardot, poursuivie pour incitation à la haine envers la communauté musulmane.
Deux mois de prison avec sursis et 15.000 euros d'amende ont été requis mardi devant le tribunal correctionnel de Paris à l'encontre de Brigitte Bardot, poursuivie pour incitation à la haine envers la communauté musulmane. — Eric Feferberg AFP/Archives

Patrick Balkany enjolive-t-il ses souvenirs avec Brigitte Bardot? L’actrice a publié mercredi une lettre dans laquelle elle s’en prend au maire de Levallois. «Je commence à en avoir marre d'entendre M. Balkany se vanter d'avoir eu avec moi une aventure que j'ai déjà démentie formellement le 15 janvier dernier mais qu'il a réitéré, samedi 6 février, durant l'émission de Ruquier "On n'est pas couché", qui aurait dû s'appeler "On n'a pas couché"», écrit-elle.
 
Dans un livre paru mi-janvier («Une autre vérité, la mienne») l’élu confiait avoir eu une relation intime avec la star à la fin des années 60. «Pour un politique qui se veut crédible, respecté et digne, ces bassesses montrent sa véritable personnalité», poursuit Brigitte Bardot dans son communiqué. Et de menacer: «C'est mon deuxième démenti. La prochaine fois j'attaque en dommages et intérêts.»
 
Balkany-VGE, même combat?
 
Son avocat envisage déjà une action en justice. «D'une part, saisir le juge des référés pour imposer à l'éditeur de publier un démenti, insérer un "feuillet-démenti" de BB dans le livre, et d'autre part, une assignation sur le fond», a-t-il expliqué à l’AFP. «Balkany joue à Giscard d'Estaing. Mais, lui, c'était un roman-fiction. C'est totalement surréaliste. Brigitte Bardot a rencontré M. Balkany pour la première fois en 2004. Il y a des témoins de cette scène», a-t-il assuré.
 
La scène n’a pas laissé le même souvenir dans l’esprit de Patrick Balkany. «En 2004, BB m'a demandé d'organiser le Noël des animaux à Levallois. C'est vrai que, devant les amis qui étaient là, elle a rappelé ce qui s'était passé quand j'avais 18 ans», a-t-il expliqué dans l'émission de Laurent Ruquier, samedi. Prochain round au tribunal?