une bien sale histoire

Clémence Millet

— 

Le leader des Babyshambles aété hué dimanche avant d'être viré de la scène.
Le leader des Babyshambles aété hué dimanche avant d'être viré de la scène. — O. LANG / AFP

Et un scandale de plus pour le sulfureux Pete Doherty. Dimanche, le chanteur britannique a provoqué l'indignation lors d'un festival rock à Munich.

Sans complexe, l'ex-chanteur des Baby­shambles a entonné, de sa plus « belle » voix, « Deutschland, Deutschland über alles », le premier couplet du Chant des Allemands. Celui-ci ne fait plus partie de l'hymne national germanique depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, car il est considéré comme l'hymne nazi.

Pete s'est fait huer jusqu'à ce qu'une des animatrices le vire de la scène. Avec les Libertines, il avait déjà intitulé une chanson Arbeit macht frei (le travail rend libre), une phrase inscrite à l'entrée des camps de concentration. W