Howard Stern poursuivi pour la mort d'Anna Nicole Smith

B.D.

— 

La vie de la starlette Anna Nicole Smith, décédée en février à l'âge de 39 ans après avoir brûlé la chandelle par les deux bouts, va faire l'objet d'une adaptation au cinéma, a rapporté mercredi la presse spécialisée de Hollywood.
La vie de la starlette Anna Nicole Smith, décédée en février à l'âge de 39 ans après avoir brûlé la chandelle par les deux bouts, va faire l'objet d'une adaptation au cinéma, a rapporté mercredi la presse spécialisée de Hollywood. — Kevin Winter AFP/Getty Images/Arch.

Il y aura bien un procès. À l’issue de l’audience préliminaire qui se tenait depuis deux semaines, un juge de Californie a ordonné vendredi qu’un procès ait lieu, après la mort d’Anna Nicole Smith, survenue en février 2007 à la suite d’une overdose médicamenteuse.
 
Trois personnes seront jugées. Les deux médecins de la star, les docteurs Khristine Eroshevich et Sandeep Kapoor, et son ancien petit ami Howard K. Stern. Ils sont accusés d’avoir alimenté la dépendance de l’ancienne playmate aux médicaments, et d’avoir conspiré en vue de commettre un meurtre. Il y a onze chefs d’accusation contre Howard K. Stern, six contre les deux médecins. Tous ont plaidé non coupable. Ils risquent plus de cinq ans de prison chacun.
 
Ils plaident la bonne foi
 
Plusieurs experts ont témoigné que les deux docteurs avaient prescrit d’énormes quantités de médicaments antidouleur, «qui sont les plus recherchés par les personnes dépendantes».
 
Devant le tribunal, l’avocat du docteur Eroshevich a plaidé que sa cliente, une psychiatre, était bien intentionnée, et ne savait pas qu’Anna Nicole Smith avait déjà été suivie pour sa dépendance aux médicaments.